Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le projet prend un virage 100% numérique

Les Virées Gourmandes de la Montérégie reprennent la route cet été

durée 15h18
8 juillet 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Catherine Deveault

La Montérégie, le Garde-Manger du Québec et ses partenaires annoncent le retour des Virées gourmandes de la Montérégie dès le 1er juillet 2022.  Cette année, le projet prend un virage 100% numérique afin de rendre l’expérience simple et inoubliable pour les citoyens et les visiteurs.

L'invitation à parcourir la Montérégie et à découvrir les neuf microcircuits thématiques est maintenant lancée. Les visites gourmandes seront possibles à partir du mois de juillet et prendront fin à la  mi-octobre. 

L’expérience 

Les Virées gourmandes de la Montérégie proposent une expérience agrotouristique à la fois simple, enrichissante, savoureuse et diversifiée. Chaque microcircuit thématique mène à la rencontre de trois à cinq producteurs ou  transformateurs passionnés. Il sera également possible de bonifier l’itinéraire grâce à une liste de suggestions  mettant en lumière des événements et des activités ponctuelles au cours de l’été.

Au total, c’est près de 40  entreprises (fermes, cidreries, fromageries, microbrasseries, boutiques gourmandes, vignobles, restaurants, etc.)  qui vous accueilleront et qui vous feront découvrir leur offre gourmande. En sillonnant la Montérégie, les visiteurs seront gagnés par la beauté des paysages, l’abondance des produits gourmands et le savoir-faire des artisans de  notre terroir. 

Les neuf différentes thématiques permettront aux agrotouristes de cibler des visites qui répondent à leurs intérêts. Avec des thèmes comme Les Plaisirs à la ferme, Le Gourmand, Le Barbecue, Le Photographe, L’Entre amis, Les Maraîchers, Le Romantique, Le Brunch du dimanche et Le Familial, chacun y trouvera son compte.

Différents circuits

De  plus, les Virées gourmandes de la Montérégie vous proposent des circuits qui peuvent être parcourus en une  demi-journée, une journée complète ou même un week-end. Il sera ainsi plus simple d’organiser une sortie en  fonction du temps dont on dispose. Au cours de la belle saison, les visiteurs pourraient donc être tentés de répéter l’expérience et ainsi apprécier d’autres rencontres avec les artisans du terroir de notre région. 

Afin d'apporter un côté plus ludique à l'expérience, chaque entreprise aura sur place un panneau avec un code QR  unique. Lorsque celui-ci sera numérisé, il permettra aux visiteurs d’en apprendre davantage sur l'entreprise et  donnera accès à un photobooth qui les mènera à une participation au concours. 

Comment ça fonctionne? 

C’est très simple! Sur la page Web vireesgourmandes.ca, le visiteur devra choisir le circuit thématique dont il a  envie. Ensuite, il consultera la liste des entreprises participantes, qu’il pourra télécharger pour planifier son itinéraire. Finalement, son circuit pourra être lié à l'outil Google maps sur son téléphone intelligent ou même imprimé avant de partir à l'aventure! 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


5 août 2022

Le taux de chômage à 4,1% au Québec en juillet

Le taux de chômage s’est maintenu à 4,9 % en juillet au Canada, ce qui correspond au creux historique enregistré en juin. Statistique Canada ajoute qu’au Québec, le taux de chômage du mois dernier a été mesuré à 4,1 %. À l’échelle du Canada, chez les personnes âgées de 25 à 54 ans, le taux de chômage s’est établi à 4 % le mois dernier et il a ...

5 août 2022

Ottawa contestera les tarifs douaniers américains sur le bois d’œuvre

L’imposition par Washington de droits compensateurs moins élevés que prévu sur les exportations de bois d’œuvre canadien ne contribue guère à apaiser le mécontentement d’Ottawa. La ministre fédérale du Commerce international, Mary Ng, a qualifié jeudi les plus récents tarifs douaniers américains imposés sur le bois d’oeuvre canadien de «sans ...

2 août 2022

L’attrait pour les substituts de viande dépend de son emballage, selon une étude

Est−on plus enclin à goûter à des produits végétariens si ceux−ci sont appelés différemment? Une étude de Concordia indique que oui. La présentation du produit peut faire toute la différence quand on souhaite percer chez les consommateurs qui mangent aussi de la viande, selon les données recueillies. En effet, les participants sondés à qui on ...