Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

«Aujourd'hui, on remplit notre engagement de limiter la hausse des tarifs d'Hydro-Québec pour les Québécois à un maximum de 3 %» - Pierre Fitzgibbon

PL 2 adopté: le taux d'indexation des tarifs domestiques d'Hydro-Québec limité à 3 %

durée 12h00
16 février 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le projet de loi no 2, qui permet notamment de plafonner le taux d'indexation des prix des tarifs domestiques de distribution d'Hydro-Québec à 3 %, a été adopté mercredi à l'Assemblée nationale.

C'est ce qu'a souligné le ministre de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie, Pierre Fitzgibbon, par voie de communiqué.

«Avec ce projet de loi, le gouvernement du Québec limite les effets de l'inflation sur la hausse du prix des tarifs domestiques en prévoyant désormais un plafond de 3 % au mécanisme d'indexation. Cette mesure fait partie des actions ciblées dans le bouclier anti-inflation pour limiter l'impact de la hausse du coût de la vie», précise le communiqué.

Le projet de loi apportait aussi des modifications à la Loi sur la Régie de l'énergie (RLRQ chapitre R-6.01) permettant aussi d'encadrer davantage l'obligation d'Hydro-Québec de distribuer l'électricité, dans un contexte où une forte demande en électricité est à prévoir dans les prochaines années.

«Aujourd'hui, on remplit notre engagement de limiter la hausse des tarifs d'Hydro-Québec pour les Québécois à un maximum de 3 %», s'est réjoui le ministre Fitzgibbon. 

«On vient aussi enlever l'obligation d'Hydro-Québec de desservir tous les projets industriels de plus de 5 mégawatts. Avec la nouvelle dynamique énergétique, on doit attribuer notre énergie de façon judicieuse afin de remplir nos objectifs de décarbonation, tout en développant nos secteurs stratégiques», a-t-il précisé.

Quant aux tarifs de petite et moyenne puissance, visant notamment les PME et les institutions, ils seront pleinement indexés à compter du 1er avril 2023. 

«Les tarifs de grande puissance seront également pleinement indexés. Le Tarif L, visant les grandes industries, continuera d'être ajusté par un taux déterminé annuellement par la Régie de l'énergie afin d'en préserver la compétitivité», conclut le communiqué.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 février 2024

SAQ: des syndiqués se prononceront sur un mandat de 15 jours de grève

Les syndiqués des magasins et bureaux de la Société des alcools du Québec seront appelés, vendredi, à se prononcer sur un mandat de 15 journées de grève, à exercer au moment opportun. Les résultats du vote ne seront toutefois dévoilés que samedi. Les principaux points en litige sont la création de postes permanents et les horaires de travail, ...

29 février 2024

Étude: les droits des non-syndiqués sont mal protégés, favorisant les accidents

Malgré la réforme du régime de santé et de sécurité du travail, les droits des personnes non syndiquées au Québec sont moins bien protégés, ce qui favorise les accidents de travail et les maladies, soulève une nouvelle étude de l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS). Selon l'étude publiée jeudi, la loi modernisant le ...

28 février 2024

L'UPA lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu

L'Union des producteurs agricoles (UPA) lance un appel à l’aide pour faire face à la baisse de revenu net des agriculteurs. Selon un communiqué diffusé par l’UPA mercredi, Agriculture et Agroalimentaire Canada prévoit que le revenu net agricole québécois passera de 959 millions $ en 2022 à 487,1 millions $ en 2023 et à 66 millions $ en ...