Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Vaste territoire du Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Hydro-Québec signe un partenariat pour développer 3000 MW de capacité éolienne

durée 09h00
3 juillet 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Un mois après avoir lancé sa stratégie visant à accélérer le développement éolien, Hydro-Québec annonce mercredi un partenariat avec deux communautés autochtones et une MRC en vue d'aménager différents projets sur un vaste territoire du Saguenay—Lac-Saint-Jean.

La société d'État s'allie avec la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh, les Atikamekw de Wemotaci et la MRC du Domaine-du-Roy afin de développer la zone Chamouchouane, qui a une superficie de 5000 km2.

Cette dernière pourrait accueillir jusqu’à 3000 mégawatts (MW) de capacité éolienne et compter plusieurs parcs éoliens. Les investissements pourraient totaliser 9 milliards $.

À compter du mois d'août, des démarches seront menées afin de confirmer un premier projet, en installant notamment des équipements pour collecter des données sur la qualité du vent.

Le partenariat, qui a été entériné vers la mi-juin par un décret du gouvernement du Québec, a été présenté comme «gagnant-gagnant» pour l'ensemble des signataires.

En devenant actionnaires des projets, les communautés autochtones et la MRC pourront bénéficier de revenus autonomes. Elles seront aussi impliquées dans la planification du développement, explique-t-on dans un communiqué.

Ce partenariat s'inscrit dans la nouvelle stratégie d'Hydro-Québec, présentée le 30 mai, dont l'objectif est de déployer 10 000 MW de capacités éoliennes supplémentaires d’ici 2035.

La société d'État a décidé de devenir le maître d'oeuvre de projets plutôt que de se limiter à acheter l'électricité une fois les éoliennes construites par le privé. Mais elle choisit également de s'associer avec les Premières Nations et les municipalités qui, à titre d'actionnaires, participent dès le départ aux premières étapes de planification de projets. Une façon aussi, selon elle, de s'assurer de l'acceptabilité sociale.

«Ce partenariat égalitaire incarne très bien la vision que nous avons présentée dans notre Stratégie de développement éolien. Avec nos partenaires locaux, nous allons entamer une démarche commune et collaborative qui aura des retombées pour l’ensemble du Québec», a déclaré le président-directeur général d’Hydro-Québec, Michael Sabia, dans un communiqué mercredi.

La consultation du milieu doit débuter le mois prochain. L’élaboration des différents projets et leur réalisation dans la zone Chamouchouane se feront «de manière progressive et coordonnée avec l’évolution du réseau de transport d’électricité», peut-on lire dans le communiqué.

«Les partenaires conviendront ensemble de la stratégie optimale pour la suite, y compris la participation des promoteurs de l’industrie», ajoute-t-on.

Avec son nouveau modèle, Hydro-Québec veut prioriser le développement d'initiatives qui pourront atteindre une capacité au-delà de 1000 MW. Elle cherche aussi à mieux coordonner la planification de l'énergie éolienne.

Frederic Lacroix-Couture, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 juillet 2024

Construction: les employeurs ont moins de difficultés à recruter de la main-d'oeuvre

À l'instar du marché de l'emploi qui se resserre, les employeurs dans l'industrie de la construction sont beaucoup moins nombreux à rapporter des difficultés de recrutement. Dans les faits, ils n'ont été que 55 % à rapporter avoir éprouvé des difficultés à recruter de la main-d'oeuvre, au cours des 12 derniers mois. La baisse du nombre ...

9 juillet 2024

Ticketmaster enquête sur un potentiel vol de données après une brèche de sécurité

Des milliers d'utilisateurs de Ticketmaster ont peut-être vu leurs données personnelles être compromises lors d'une brèche de sécurité. L'entreprise indique avoir découvert une activité non autorisée sur une base de données isolée hébergée par un fournisseur de services externe entre le 2 avril et le 18 mai. Quelques jours plus tard, le 23 ...

8 juillet 2024

Alors que l’offre s’améliore, est-il temps d’acheter une nouvelle voiture ?

Pour la première fois depuis des années, les acheteurs de voitures ont plus de facilité à trouver des bons prix alors que l’industrie automobile se remet des problèmes de sa chaîne d’approvisionnement – et les experts affirment que les perspectives pourraient encore s’améliorer. Les prix chez les concessionnaires ont commencé à baisser, ...