Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le pont des Chars

durée 00h00
15 janvier 2013
4ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

Le 8 juillet 1896, on érigeait un pont de fer nommé le « pont des Chars » d’une longueur de 500 pieds reliant les deux rives du Richelieu entre la ville de Sorel et la municipalité de paroisse de Saint-Joseph-de-Sorel. Hyacinthe Beauchemin de Sorel construisit le pont et James McCarthy surveilla les travaux. Les citoyens souscrirent, par l’entremise de leur conseil de ville, 50 000 $, ce qui n’était pas rien à l’époque !

Au début du XXe siècle, il fallait compter cinq heures pour se rendre à Montréal par chemin de fer ! Les « chars » étaient chauffés au bois et il y avait une fournaise à chaque extrémité.

Le chemin de fer était alors desservi par la Québec-Montréal-Southern Railways qui offrait le service de transport continuel entre Sorel-Montréal, Sorel-Nicolet et Sorel-Saint-Hyacinthe. Plusieurs ouvriers et passagers coutumiers empruntait donc le pont des Chars. Puis, le service fut repris par le Canadien National jusque dans les années soixante.

Pour ne pas payer le droit de passage sur le pont Turcotte lorsqu'ils allaient travailler (il y eut une manifestation contre le péage sur le pont le 1er juillet 1940; le péage a été aboli en 1960), plusieurs travailleurs passaient par le pont des Chars. Si un train s'amenait alors qu'ils y étaient, ils s'accrochaient sur les côtés du pont en se tenant à la structure. Il fallait être téméraire !

Également, les jeunes adolescents de la région se servaient de la structure comme tremplin dans la rivière. Les gens appelaient ce coin d’eau la « petite rivière », car il y a avait beaucoup de courant à ce niveau puisqu'on allait vers l'embouchure.

En 1948, les membres du conseil de la municipalité de paroisse de Saint-Joseph-de-Sorel ont demandé à la compagnie de chemins de fer nationaux de déplacer le pilier central du pont des Chars de sorte que le centre de la rivière Richelieu soit libre de tout obstacle sur une longueur au moins aussi grande que sous le pont provincial. Cela n’a jamais été fait. Qu’est-il arrivé alors ?

La partie pivotante centrale du pont des Chars a été détruite à la suite d'une collision d’un bateau dans le pilier central en 2002 ! Depuis, on a retiré la structure de métal, mais les piliers de fondation sont toujours présents dans le cours d’eau et les autres sections du pont des Chars sont là pour nous rappeler son existence d’autrefois…

Mylène Bélanger, archiviste en chef à la Société historique Pierre-de-Saurel, www.shps.qc.ca

commentairesCommentaires

4

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • JL
    Jean Lafleur
    temps Il y a 11 ans
    Je ne me souviens pas d'avoir vu du péage sur le pont Turcotte en 1960. Dans ma jeunesse, c'était le poste de police de la Police Provinciale qui occupait ce site. Quel était le nom du bateau qui a fait dérailler le pont et dans quelles circonstances?
  • MB
    Mylène Bélanger
    temps Il y a 11 ans
    Bonjour M. Lafleur, Je suis désolée du délai de réponse; je n'avais pas vu que cet article avait été commenté (je ne reçois aucune notification lorsque c'est le cas). Merci à Mathieu Pontbriand, notre historien, de m'en avoir averti! Concernant le péage sur le pont Turcotte, nous savons qu'une manifestation des cyclistes contre le péage sur le pont a eu lieu le 1er juillet 1940. Selon les informations retrouvées dans nos fonds d'archives, le péage aurait été aboli en 1960... Pour ce qui est du nom du bateau ayant percduté le pont des chars, nous n'avons malheureusement pas l'information. Il est fort à parier que les archives de la Ville détiendraient la réponse! Il faudrait alors s'adresser à l'Hôtel de Ville. Merci de votre intérêt! Mylène Bélanger Archiviste en chef Société historique Pierre-de-Saurel
  • W
    Will52
    temps Il y a 8 ans
    Salut je voulais savoir si quelqu'un étais au courant de la ''supposer légende'' d'un gars qui serais aller dans la rivière Richelieu dans le temps de la marine industrie pis qui serais remontée tout blanc a cause d'un poisson effrayant..Si quelqu'un a plus d'informations a ce sujet ce serais bien de m'en faire part! Merci!
  • PG
    Pierre Grégoire
    temps Il y a 5 ans
    Alexis Plante était un des bon plongeurs pont turcotte et pont des chars !!
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


22 mai 2024

Un rapport de l'OQLF sur la situation du français au Québec

La scolarisation en français augmente, mais la part de la population qui connaît suffisamment cette langue pour soutenir une conversation diminue et les jeunes utilisent davantage l’anglais en ligne que leurs aînés, notamment pour communiquer à un plus grand auditoire. Voilà quelques-uns des constats tirés du Rapport sur l'évolution de la ...

12 février 2024

L'industrie culturelle canadienne demande à Ottawa de la protéger contre les IA

Les acteurs, réalisateurs et musiciens du Canada tirent la sonnette d'alarme concernant l'intelligence artificielle (IA), affirmant qu'elle menace leur gagne-pain et leur réputation. Des groupes représentant les personnes qui travaillent dans les domaines de la télévision, du cinéma et de la musique demandent au gouvernement libéral de protéger ...

2 février 2024

La nouvelle marmotte de Val d'Espoir est prête à prédire le printemps

La nouvelle marmotte de Val d'Espoir a été entraînée et elle est fin prête à sortir de sa tanière pour prédire l'arrivée du printemps, vendredi matin. Les organisateurs de l'événement qui se déroule dans un secteur de Percé, en Gaspésie, ont eu une bien mauvaise surprise, l'an dernier, en découvrant pendant la nuit que Fred, la marmotte de neuf ...