Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 juin 2018 - 15:00

Wapikoni

Le cinéma qui roule en tournée pour une 2e année

Dès le 26 juin 2018, la caravane de diffusion de courts métrages autochtones, Wapikoni : le cinéma qui roule, sillonnera, pour une deuxième année consécutive, les routes canadiennes.

La tournée permettra, encore cette année, à des auditoires autochtones et allochtones de visionner une collection de films primés ayant voyagé dans les plus grands festivals; de Sundance, au Marché du film de Cannes, en passant par les RIDM et le TIFF. Tous les films présentés ont été réalisés par des cinéastes émergents issus des communautés autochtones canadiennes et produits par Wapikoni mobile.

Voyageant vers l’ouest depuis les Maritimes, la caravane débutera sa tournée dans la communauté malécite de Madawaska au Nouveau-Brunswick. Elle poursuivra son périple néo-brunswickois avant de se diriger en Nouvelle-Écosse (vers le 9 juillet), l’Île-du-Prince-Édouard (vers le 30 juillet) et retournera au Nouveau-Brunswick en route vers le Québec (vers la mi-août). Pour connaître le calendrier complet de la quarantaine de projections gratuites prévues, visitez le site web.

La sélection des œuvres, aux récits hors du commun et aux images soignées (tant photographiques, qu’animées), a pour objectif de faire découvrir des voix autochtones dynamiques, des regards uniques et des talents incroyables provenant directement des communautés autochtones. Ce projet bénéficie du soutien du Conseil des arts du Canada.

Wapikoni : le cinéma qui roule offre trois programmes distincts : grand public, adolescents et jeunesse 7-12 ans, tous d’une durée d’environ une heure. Venez découvrir le talent des réalisateurs autochtones de la relève, apprenez à connaître différentes cultures autochtones et prenez part à d’enrichissantes discussions avec les animateurs-projectionnistes inuits.

« Je suis très heureuse de voir notre cinéma qui roule prendre à nouveau la route. La caravane est un puissant outil de rayonnement, mais aussi un lieu qui favorise l’échange et le dialogue entre les Nations et les Peuples. Les œuvres du Wapikoni voyagent et vont à la rencontre des auditoires favorisant ainsi l’accessibilité des talents, la création de ponts entre les cultures et la fierté identitaire. »  -- Odile Joannette, Directrice générale du Wapikoni, membre de la Première Nation innue de Pessamit. 

Nous acceptons des réservations et des demandes d’arrêts pour la tournée en continu. Nous bonifions régulièrement notre calendrier, donc n’hésitez surtout pas à communiquer avec Geronimo Inutiq à [email protected].

À propos du Wapikoni mobile

Le Wapikoni mobile est un studio ambulant de formation et de création audiovisuelle et musicale dédié aux jeunes autochtones. Depuis 2004, de milliers de participants du Wapikoni issus de 28 nations ont participé à la réalisation de plus de 1000 courts métrages traduits en plusieurs langues et récipiendaires de 160 prix et distinctions dans des festivals nationaux et internationaux. Depuis 2017, le Wapikoni mobile est également reconnu à titre de partenaire officiel de l’UNESCO. Facebook | Twitter | Instagram.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.