X
Rechercher
Publicité

Série Indie Ubisoft

Deux studios indépendants remportent la compétition québécoise du jeu vidéo

durée 15h00
6 mai 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Pour la sixième année, la Série Indie Ubisoft a honoré deux studios indépendants lors d’une soirée de gala. Dix finalistes sur 35 candidatures devaient mettre en valeur leur projet de jeu devant un jury.

Organisée par La Guilde du jeu vidéo du Québec, la compétition vise à offrir des bourses, du mentorat, des outils créatifs et de marketing ainsi que des conseils financiers pour propulser le succès de ces studios et de leurs jeux.  C’est aussi une compétition qui vise à encourager la créativité, le leadership et l’entrepreneuriat dans l’industrie du jeu vidéo.

Le grand prix a été remis au studio Autoexec Games, basé à Varennes pour son jeu Timemelters, jeu d’action et de stratégie, qui devrait voir le jour à l’automne 2022, indiquait sont président Vincent Blanchard lors des entrevues sur chaîne de diffusion Web Twitch.

« Lorsque j’ai débuté avec mon premier studio de jeu indépendant, raconte M. Blanchard, il n’y en avait que quelques-uns. Aujourd’hui, il y en a maintenant des dizaines et des dizaines au Québec ».

Le studio est composé de « trois passionnés de jeux vidéo dont les inspirations proviennent des jeux PC des années 80 et 90. Notre studio est constamment à la recherche de contextes narratifs originaux et de mécaniques de jeu innovatrices. Un énorme merci à toute l’équipe de la Série Indie pour le support incroyable qu’elle apporte à notre projet », conclut Vincent Blanchard.

Le jeu a impressionné le jury par son intelligence, son potentiel explosif et par l’aspect démocratique de l’expérience du jeu grâce à une équipe à l’écoute de leur communauté. Le studio remporte une bourse de 50 000 $.

Coup de coeur

Quant au prix coup de cœur, remis par la Banque Nationale, partenaire de la compétition, il a été attribué au studio Unreliable Narrators, de Montréal. Leur jeu Two Falls (Nishu Takuatshina) est une aventure historique se déroulant au Québec au 17e siècle avec ses deux personnages principaux, Jeanne, une Fille du Roy et un jeune Innu. Le jeu devrait sortir dans la prochaine année.

Avec le projet Two Falls, Unreliable Narrators reçoit une bourse de 25 000 $. Il s’est démarqué par la grande qualité de toute la production, qui aborde la culture autochtone avec une grande sensibilité et en ayant à cœur de bien représenté celle-ci.

« Two Falls (Nishu Takuatshina) est l’occasion parfaite pour nous de redonner une voix aux communautés autochtones. Grâce à notre jeu, nous pourrons faire vivre les cultures innues et wendat à travers des personnages authentiques, validés par un Conseil des Aînés, et espérer sensibiliser les joueurs à leur réalité. D’ailleurs, grâce à la Série Indie, nous enverrons des jeunes innus de la Côte-Nord dans des événements de jeux vidéo pour qu’ils puissent raconter leur histoire et l’impact du jeu sur leurs communautés », ajoute pour sa part Kim Berthiaume, cofondatrice de Unreliable Narrators. 

Les deux studios gagnants bénéficieront de programmes de mentorat et d’accompagnement offerts par des experts d’Ubisoft et de la Banque Nationale, sous forme de rencontres personnalisées ainsi qu’un diagnostic financier complet. Les studios lauréats auront également accès à des outils créatifs et de marketing, essentiel pour leurs projets, et un accompagnement du Centre d’entreprises et d’innovation de Montréal (CEIM). 

Le gala de la grande finale se déroulait ce soir à la salle Bernard-Landry dans les bureaux d’Ubisoft Montréal.

« La Guilde félicite les deux studios qui remportent cette édition de la Série Indie. Autoexec Games et Unreliable Narrators sont des noms dont vous allez entendre parler dans les prochaines années. Nous sommes heureux d’organiser cette compétition qui contribue au rayonnement du talent de nos studios indépendants québécois. La Série Indie contribue à maintenir le Québec comme leader du jeu vidéo à l’échelle internationale », exprime Jean Jacques Hermans, directeur général de La Guilde du jeu vidéo du Québec.

Depuis 6 ans, la Série Indie Ubisoft a récompensé les studios Thunder Lotus Games et Norsfell (2017), Sabotage Studio (2018), Studio ManaVoid (2019), Metric Empire (2020) et Chasing Rats (2021) ont remporté les grands honneurs. Cette année, outre les deux gagnants, les finalistes étaient A Little Smarter, Astrolabe Interactive Inc., Beyond Fun Studio, Casa Rara Studio Inc., Folklore Games, Lucid Tales, Paper Cult et Ragecure Games.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h31

Azimut diffusion dévoile sa programmation d'automne

Azimut diffusion lancent sa nouvelle programmation pour l’automne 2022. Il s’agit de la première programmation élaborée par le nouveau directeur général et artistique Monsieur Alain Larouche. Cette nouvelle saison marque aussi les cinq ans d’Azimut diffusion au Marché des arts Desjardins. Trois artistes étaient présents sur place : l’humoriste ...

16 mai 2022

L’art du graffiti en vedette au parc de planche à roulettes de la Maison des jeunes « La Place »

La Ville de Sorel-Tracy invite la population à participer à plusieurs activités où l’art du graffiti sera mis en valeur, au parc de planche à roulettes (skatepark) de la Maison des jeunes du secteur Sorel (95, chemin des Patriotes). Ces activités se dérouleront en collaboration avec l’entreprise culturelle Dose Culture, spécialisée dans le graffiti ...

10 mai 2022

20e édition des prix en arts et culture de la Montérégie

Culture Montérégie et ses partenaires sont très fiers de dévoiler les lauréats de la 20e édition des prix en arts et culture de la Montérégie. Cette soirée qui a réuni plus de 80 personnes s'est déroulée le 5 mai dernier. Elle a permis de décerner quatre prix prestigieux totalisant 16 000 dollars en bourses. Guillaume de La Famille Plouffe a ...