Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pour le président de la CSQ, il faut aussi s'attaquer au problème de fond

Pénurie, formation écourtée: Éric Gingras inquiet pour le milieu de l'éducation

durée 14h00
28 juin 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le président de la CSQ, Éric Gingras, s'inquiète de la situation générale dans le milieu de l'éducation, pris avec une pénurie de personnel et les mesures adoptées en vitesse pour tenter d'atténuer le problème.

En entrevue mardi, le président de la grande centrale syndicale du milieu de l'éducation a confié ses préoccupations, alors que se multiplient les programmes écourtés pour améliorer la formation des 30 000 enseignants non légalement qualifiés et les primes offertes au fur et à mesure que Québec affronte une difficulté.

«On essaie avec des "plasters", avec des diachylons. Oui ça va aider; on prend tout ce qui passe», mais il faut aussi s'attaquer au problème de fond, qui est le manque d'intérêt pour les professions et métiers dans le milieu de l'éducation», affirme M. Gingras.

«Les enseignants, les professionnels, le personnel de soutien, ça n'attire plus. Et même quand le gouvernement fait un effort avec des primes, il ne le fait même pas pour le réseau de l'éducation», a déploré M. Gingras.

Au-delà des mesures ponctuelles, il faut aussi bonifier les conditions de travail et d'exercice de ceux qui travaillent dans le milieu de l'éducation et s'attaquer à la composition des classes et au soutien aux enseignants. C'est de cette façon, croit le président de la Centrale des syndicats du Québec, que les problèmes pourront être réglés à plus long terme.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 novembre 2023

L'intelligence artificielle à la rescousse du français dans les universités

Les logiciels d’intelligence artificielle de traduction peuvent venir freiner l’anglicisation du milieu universitaire, affirme le commissaire à la langue française Benoît Dubreuil. Il veut maintenant que les universités québécoises agissent pour conscientiser les étudiants et les chercheurs à ces outils.  L’anglais est omniprésent dans le milieu ...

20 octobre 2023

Le programme de sciences au primaire et secondaire sera actualisé, annonce Drainville

Le cours de science et technologie offert au primaire et secondaire fera peau neuve dès 2026, a annoncé vendredi le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville. Il sera actualisé dans le but de «sensibiliser davantage les élèves aux enjeux actuels», comme les changements climatiques, a expliqué le ministre dans un communiqué. Cette révision du ...

12 septembre 2023

Drainville dit non aux blocs sanitaires mixtes dans les écoles

Pas question d'avoir des toilettes non genrées dans les écoles, a tranché le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville. Il s'oppose ainsi à la décision d'une école de Rouyn-Noranda qui avait entrepris des travaux pour offrir des blocs sanitaires mixtes à ses élèves pour la rentrée 2024-2025. En mêlée de presse mardi au jour de la rentrée ...