Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Dans les cégeps et les universités

La ministre Pascale Déry songe à interdire les initiations

durée 18h00
26 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

La ministre de l'Enseignement supérieur, Pascale Déry, songe à interdire les initiations dans les cégeps et les universités.

Elle réagissait, mardi, aux révélations de Radio-Canada sur les initiations dégradantes qui ont eu lieu au département de biologie de l'Université de Sherbrooke l'automne dernier.

La ministre a confié en mêlée de presse à l'Assemblée nationale avoir eu de la difficulté à terminer la lecture de l'article, qui lui a «glacé le sang», tellement les comportements qui y sont décrits sont «inadmissibles». 

Les initiations sont pourtant balisées; «maintenant, visiblement, ces cadres-là ne sont pas respectés», a déploré Mme Déry, qui affirme vouloir en discuter prochainement avec les établissements. 

Serait-il temps de bannir les initiations? «La question se pose, mais honnêtement, je ne suis pas rendue là. La question se pose, il y a des avantages et des inconvénients à tout ça, mais la question se pose, effectivement», a-t-elle répondu.

Pour l'instant, Mme Déry se dit satisfaite des mesures prises par l'Université de Sherbrooke, qui a promptement déclenché une enquête. Elle a dit espérer que les organisateurs des initiations écopent éventuellement de sanctions.

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Éducation: l'impact des grèves ne sera véritablement connu qu'en 2025, dit Drainville

Ce n'est qu'en 2025 que l'on connaîtra véritablement l'impact qu'ont eu les grèves sur les taux de réussite des élèves, a déclaré mercredi le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville. Il répondait aux questions de la députée libérale Madwa-Nika Cadet sur l'efficacité du plan de rattrapage scolaire à l'occasion de l'étude des crédits ...

23 avril 2024

Cégep en français: «nous sommes allés plus loin que quiconque», dit Roberge

Le ministre de la Langue française, Jean-François Roberge, soutient que son gouvernement est allé «plus loin que quiconque» en matière de protection du français au collégial et il n'est toujours pas prêt à étendre la loi 101 au cégep. À l'occasion de l'étude des crédits du ministère de la Langue française, mardi, le ministre a rappelé que son ...

19 mars 2024

Une campagne nationale pour contrer les violences sexuelles en milieux d'enseignement

Une campagne nationale visant à contrer les violences à caractère sexuel dans les milieux d'enseignement supérieur a été lancée, mardi matin, par le Centre d’études sur l’apprentissage et la performance (CEAP) de l’Université Concordia.  La campagne, intitulée «On s'écoute: le consentement, ça s'apprend», offre une formation clé en main sur le ...