Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Yvon Guévin : le mystère reste entier

durée 00h00
11 juillet 2014
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sébastien Lacroix

DISPARITION. Le travail d'enquête pour retrouver Yvon Guévin, l'homme de 75 ans disparu dimanche dernier à Pierreville, se poursuit aujourd'hui.

Le travail se fait toutefois à effectifs réduits contrairement aux derniers jours, où les policiers du poste de la Sûreté du Québec de la MRC de Nicolet-Yamaska ont eu du renfort de l'extérieur, soit un hélicoptère et une équipe terrestre spécialisée.

Hier, quatre patrouilleurs à VTT ont ratissé les boisés du secteur de Pierreville. Les policiers des postes des MRC de Drummond et de Pierre-De Saurel ont aussi porté assistance jusqu'à l'heure du souper en vérifiant les rangs des villages avoisinants.

Dimanche après-midi, un barrage routier sera érigé au même endroit où il a été vu la dernière fois, soit à son domicile. Un poste de commandement sera sur place et des agents distribueront de l'information concernant le disparu.

«Nous le faisons au même endroit à la même heure parce que des gens ont souvent la même routine. Nous espérons pouvoir obtenir des renseignements auprès de ces gens-là», explique le porte-parole de la Sûreté du Québec en Mauricie-Centre-du-Québec, Hugo Fournier.

Les recherches pour le retrouver dans le Nord de La Tuque, où le septuagénaire avait l'habitude d'aller à la pêche, sont demeurées vaines. Les policiers du secteur continuent tout de même leurs efforts. «De l'information est distribuée auprès de différents pourvoyeurs et sa photo est affichée à différents endroits», souligne Hugo Fournier.

La SQ demande également la collaboration des propriétaires de terres à bois et de terrains vagues du secteur de vérifier la présence de l'homme ou de son Jeep Cherokee 1989 de couleur brune. Il était également en compagnie de son chien, un doberman miniature.

Aussi à lire: Toujours pas de traces d'Yvon Guévin

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La Cour suprême conclut que l'adresse IP doit être protégée contre la fouille abusive

La Cour suprême du Canada affirme que la police a besoin d'une autorisation judiciaire pour obtenir l'adresse IP d'un ordinateur, car ce numéro d'identification constitue un «lien crucial entre un internaute et son activité en ligne», et qu'il s'agit d'une fouille. Le plus haut tribunal du pays a rendu vendredi une décision très partagée, à cinq ...

Des courriels menaçants utilisés comme tactique de fraude

Une nouvelle tactique de fraude circule actuellement sur le Web et les autorités invitent la population à signaler le tout auprès du Centre antifraude du Canada. Cette fois, les fraudeurs jouent la carte de la peur par le biais d'un courriel laissant entendre qu'ils auraient été mandatés, par un client, pour «assassiner», par empoisonnement le ...

Le ministère de la Sécurité publique débouté devant le Tribunal du travail

Le ministère de la Sécurité publique a échoué dans sa tentative de faire réviser une décision du Tribunal administratif du travail, dans un litige qui l'opposait au président du Syndicat des constables spéciaux du gouvernement du Québec. Le Tribunal administratif du travail vient de rejeter sa demande de révision, estimant que la décision ...