Publicité
4 septembre 2019 - 16:30 | Mis à jour : 5 septembre 2019 - 13:50

Moins de collisions avec blessés, mais plus de collisions mortelles qu'en 2018

La Sûreté du Québec fait le bilan du congé de la fête du Travail

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Durant le long congé de la fête du Travail, la Sûreté du Québec a dénombré 122 collisions avec blessés et 6 collisions mortelles. L’année dernière, il y avait eu 165 collisions avec blessés et 5 collisions mortelles.  

Une surveillance accrue

Les interventions par les patrouilleurs avaient été intensifiées sur le réseau routier. Malgré les mesures de sensibilisation, les policiers ont remis plus de 6 000 constats d’infraction, dont plus de 4 100 constats pour des excès de vitesse. Ce comportement demeure surreprésenté dans les principales causes de collisions mortelles ou avec blessés. Outre l’excès de vitesse et la conduite imprudente, les comportements visés étaient la distraction au volant et la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou une combinaison des deux.

Lors des 267 contrôles routiers mis en place sur le territoire, les policiers ont procédé à l’arrestation de 84 personnes pour capacité de conduite affaiblie par l’alcool, les drogues ou une combinaison des deux.

La sécurité routière, c’est l’affaire de tous

La Sûreté du Québec rappelle qu’il est primordial de poursuivre les interventions policières, conjuguées à la diffusion de messages de sensibilisation incitant les usagers du réseau routier à adopter une conduite plus responsable, permettant ainsi de réduire le nombre de collisions, de blessures et de décès.

Rappelons que la première cause de collisions demeure la personne derrière le volant. Les conducteurs doivent adopter des comportements responsables permettant ainsi de rendre les routes du Québec plus sécuritaires.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.