Publicité
25 septembre 2019 - 15:00

Sûreté du Québec

Saisie de plus de 50 plants de cannabis à Yamaska

Par Salle des nouvelles

Le mercredi 11 septembre dernier, les policiers de la MRC Pierre-de-Saurel ont procédé à la saisie de plus de 50 plants de cannabis, dans un secteur boisé de la municipalité de Yamaska.  Ce sont des informations anonymes qui ont mené les membres de la Sûreté du Québec à se rendre à cet endroit.

Rappelons que malgré l’entrée en vigueur de la Loi sur le cannabis, certaines activités en dehors du cadre légal demeurent des infractions au Code criminel, comme la production, la possession dans un but de trafic, l’importation et l’exportation.

Une équipe de la Sûreté du Québec, via le programme ACCES-Cannabis veille quotidiennement à lutter contre la contrebande de cannabis à toutes les étapes de l’approvisionnement, allant de la production illégale à la contrebande de quartier, et ce, sur l’ensemble du territoire québécois. Cela est sans oublier l’apport considérable de l’ensemble des patrouilleurs et des enquêteurs, qui luttent contre le trafic de stupéfiants à tous les niveaux.

Toute personne qui apercevrait des activités illégales liées à la possession, à la production ou à la vente de cannabis est priée de communiquer avec la Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.