Publicité
3 novembre 2019 - 06:00

Bilan provisoire de la Sûreté du Québec

Éradication des plants illicites de cannabis: plus de 2808 saisis en Montérégie

Par Salle des nouvelles

La Sûreté du Québec dresse un bilan provisoire de la période d’éradication de productions  extérieures de cannabis. Plusieurs journées spécifiquement dédiées à l’éradication des plants ont été tenues dans l’ensemble de la province au cours des dernières semaines, visant à procéder à la saisie des plants illicites ainsi qu’à l’arrestation des contrebandiers afin de les traduire en justice.

Pour la région de la Montérégie, plus de 2808 plants ont été saisis lors de ces opérations. Au niveau provincial, une soixantaine de personnes ont été arrêtées et font face à différentes accusations en vertu de la Loi sur le cannabis. Des enquêtes sont par ailleurs toujours en cours concernant certains sites perquisitionnés.

La plateforme ACCES-Canabis pour diminuer la prise de la substance

Un partenariat étroit a été mis en place avec la Gendarmerie royale du Canada, les Forces armées canadiennes ainsi que l’Union des producteurs agricoles dans la lutte aux productions de cannabis illégales.

Le service des enquêtes sur la contrebande par l’entremise du programme ACCES-Cannabis a pour mission de diminuer l’accessibilité du cannabis illicite sur le marché québécois, notamment chez les jeunes, et à diminuer la concurrence déloyale des producteurs et trafiquants illégaux faite à la SQDC.

Bien que la période de cultures extérieures tire à sa fin, les policiers continueront d’intervenir auprès des producteurs de cannabis qui agissent en dehors du cadre légal.

Toute information sur la contrebande de cannabis peut être communiquée en tout temps et de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.