Publicité

23 juin 2021 - 15:00

Grands excès de vitesse

Deux automobilistes de la région reçoivent des contraventions de plus de 1 000$

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Des interventions policières intensifiées visant le non-respect des limites de vitesse se sont déroulées du 11 au 17 juin, dans le cadre de l’opération nationale concertée (ONC) VITESSE sur l'ensemble du territoire provincial. Lors de celles-ci, deux automobilistes de la région ont reçu des constats d'infraction de plus de 1 000$. 

Le 17 juin, les policiers de la Sûreté du Québec du poste de la MRC Pierre-De Saurel sont intervenus auprès d’un automobiliste concernant un grand excès de vitesse sur la route 132, dans la municipalité de Saint-Robert. Vers 15 h 25, un  conducteur de 28 ans a été capté à 163 km/h dans la zone de 90 km/h, lors d’une manœuvre de dépassement. Cette infraction lui a valu un constat de 1 388 $ et 14 points d’inaptitude. Le permis de conduire du contrevenant a également été suspendu 7 jours, tel que le prévoit le Code de la sécurité routière en matière de grands excès de vitesse. Un autre constat d’infraction de 315 $ et 3 points d’inaptitude lui a également été remis pour avoir effectué un dépassement en franchissant une ligne continue double.

Le 18 juin, les policiers de la Sûreté du Québec sont intervenus auprès d’un automobiliste concernant un grand excès de vitesse sur l’autoroute 30 Ouest, à la hauteur du km 117.5 de la municipalité de Contrecoeur. Vers 6 h 15, un  conducteur de 33 ans a été capté à 143 km/h dans une zone de 80 km/h, soit une zone de travaux avec une limite de vitesse abaissée. Cette infraction lui a valu un constat de 1 238$ et 14 points d’inaptitude. Le permis de conduire du contrevenant a également été suspendu 30 jours, tel que le prévoit le Code de la sécurité routière en matière de grands excès de vitesse lorsqu’il s’agit d’une récidive.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.