Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 septembre 2018 - 12:00

Invitation lancée par l'APTS

Débat électoral sur la santé et les services sociaux en Montérégie : des candidates à l’écoute

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) invitait hier ses membres et la population de partout en Montérégie à participer en direct ou par webdiffusion à un débat électoral portant exclusivement sur les enjeux de santé et de services sociaux.

Trois candidates, bien au fait des réalités du réseau ainsi que des difficultés et contraintes qui sont le lot quotidien de son personnel, ont relevé le défi. Jacinthe-Eve Arel, candidate de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans Laporte, Diane Lamarre, actuelle députée et candidate du Parti québécois (PQ) dans Taillon, ainsi que Marie Pagès, candidate de Québec solidaire (QS) dans La Pinière, avaient pris l’invitation de l’APTS au sérieux et fait leurs devoirs.

Une fois de plus, le PLQ n’a pas jugé bon d’en faire autant. Ses adversaires en ont profité pour se dissocier du type de gouvernance, axé sur l’austérité, la centralisation et l’absence de consultation, qui a caractérisé le gouvernement sortant.

Les trois aspirantes députées savaient manifestement à qui elles s’adressaient en répondant aux questions posées par des membres des unités syndicales locales. Toutes trois ont promis plus de transparence et d’écoute, une meilleure collaboration avec les syndicats, un plus grand respect de l’autonomie professionnelle et des mesures pour favoriser l’interdisciplinarité et mettre fin à l’approche médicalo- centriste largement dominante sous les Libéraux. Elles ont cherché à rassurer les proches aidantes, le personnel des laboratoires et des CLSC et témoigné de leur sympathie pour celui des centres jeunesse et des centres de réadaptation en déficience intellectuelle et trouble du spectre de l’autisme.

Aucun consensus ne s’est dégagé toutefois sur la création d’un régime d’assurance médicaments universel entièrement public. Si QS en fait depuis des années un projet-phare pour renflouer les coffres de l’État, la CAQ n’entend pas « nationaliser » les médicaments et le PQ veut étudier en profondeur les avantages et risques financiers de cette proposition.

D’autres distinctions sont apparues sur les suites à donner à différentes orientations liées à la réforme Barrette (GMF, OPTILAB, ...) et sur la question de la rémunération des médecins, qui s’est invitée dans le débat. Pour constater les différences de position entre les candidates, consultez la vidéo de l'événement.

Le débat était organisé en collaboration avec la Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie.

À propos de l’APTS

Avec 55 000 membres, l’APTS est un syndicat incontournable du réseau public de la santé et des services sociaux. Elle représente plus d’une centaine de titres d’emploi distincts parmi le personnel professionnel et technique dans les domaines du diagnostic, de la réadaptation, de la nutrition, de l’intervention psychosociale, du soutien clinique et de la prévention. Sur le territoire de la Montérégie, l’APTS représente 8 000 personnes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.