Publicité
21 février 2019 - 06:00

Subvention

15 000 $ pour favoriser l’accès à la justice dans la MRC Pierre-De-Saurel

Le ministre de la Montérégie,  Christian Dubé, a annoncé récemment, au nom de la ministre de la Justice et procureure générale du Québec, Mme Sonia LeBel, l’octroi d’une subvention de 15 000 $ à l’organisme Justice alternative Pierre-De Saurel, dans le cadre de l’édition 2018-2019 du Programme d'aide financière pour favoriser l'accès à la justice.

Cette somme permettra la réalisation du projet Les conflits, les chicanes, s’en parler pour les régler et mieux s’entendre, visant à faire la promotion du service de médiation citoyenne à Pierre-De Saurel, en sensibilisant les citoyens en matière de modes de prévention et de règlement des différends.

Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, s’est réjoui de cette annonce : « Justice alternative Pierre-De Saurel joue un rôle clé dans notre région depuis plusieurs années, en ce qui a trait à l’accès à la justice, par la priorisation de la médiation. En ce sens, cet organisme contribue directement à l’allégement de notre système judiciaire, en plus de fournir une aide directe aux citoyens nécessitant ses services. C’est donc avec gratitude que j’accueille cette aide gouvernementale, qui permettra à Justice alternative Pierre-De Saurel de poursuivre sa mission et de mener à bien son projet de médiation », a-t-il déclaré.

L’initiative de Justice alternative Pierre-De Saurel figure parmi les 20 projets retenus par le gouvernement du Québec. Les projets financés s’adressent à des clientèles variées vivant des enjeux particuliers en matière d’accès à la justice. Ils portent également sur la prévention et le règlement des différends ou offrent aux citoyens des services innovants favorisant l'accessibilité à la justice, notamment grâce aux nouvelles technologies.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.