Publicité
13 novembre 2019 - 06:00

Financer l'implantation d’une ressource d’hébergement communautaire pour les jeunes

Une aide de 50 000 $ octroyée à la Maison L’Ancrage Pierre-De Saurel.

Par Salle des nouvelles

Le député Jean-Bernard Émond a annoncé l'octroi d’une subvention de 50 000 $ à la Maison L’Ancrage Pierre-De Saurel. Cette somme, provenant du Secrétariat à la jeunesse du Québec, servira à financer le projet d’implantation d’une ressource d’hébergement communautaire pour les jeunes de 16 à 23 ans, à Sorel-Tracy.

« Dès ma première rencontre avec les membres de l’équipe de la Maison L’Ancrage, j’ai été conquis par leur projet, mais aussi par leur dévouement, leur expertise et leur passion pour nos jeunes. Je me suis donc mis au travail pour les épauler et trouver des avenues de financement pour le démarrage de leur projet », a déclaré le député de Richelieu.

« L’ensemble des contributions financières sollicitées par le député nous sera bénéfique dans l’implantation de notre ressource d’hébergement temporaire pour les jeunes de 16 à 23 ans. C’est donc avec beaucoup de gratitude que le conseil d’administration de la Maison L’Ancrage Pierre-De Saurel reçoit cette importante subvention et ce levier financier additionnel », a ajouté Nicole Teasdale de la Maison L’Ancrage Pierre-De Saurel.

L'ajout des sommes discrétionnaires atteignent au total 62 500 $

Cette subvention du Secrétariat à la jeunesse du Québec vient s’ajouter aux sommes discrétionnaires accordées par Samuel Poulin, député de Beauce-Sud, Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux et Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux.

Tous trois ont été interpellés par le député Jean-Bernard Émond qui, l’an dernier, a également consacré la plus grande part de son budget discrétionnaire à cette initiative. L’ensemble de ces contributions financières, sollicitées par le député de Richelieu, représentent une somme de 62 500 $ pour l’organisme.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.