Publicité

16 juin 2021 - 15:00

Protection de la gestion de l’offre

Le projet de loi C-216 franchit une autre étape 

Par Catherine Deveault

Le député de Bécancour – Nicolet – Saurel, Louis Plamondon, annonce l’adoption de son projet de loi sur la protection de la gestion de l’offre (C-216) au Comité permanent du commerce international qui permet le renvoi du projet de loi à la Chambre des communes pour son vote en 3e lecture avant son envoi final au Sénat. 

De plus, M. Plamondon demande aux élus des différents partis d’accélérer les prochaines  démarches : « Il se fait tard pour espérer l’adoption du projet de loi avant la fin de la session parlementaire. Nous devons procéder rapidement et envoyer le projet de loi au Sénat à temps pour qu’il puisse y être adopté avant l’ajournement estival. »  

Ces deux dernières étapes sont cruciales d'après le député pour protéger définitivement les productions sous gestion de l’offre lors de futures négociations de libre-échange afin que l’effritement du système cesse. 

Négociations commerciales

D'après le député, de nouvelles négociations commerciales vont débuter à l’automne avec le Royaume-Uni et ce pays souhaite exporter davantage  de fromage. De plus, une entente avec la Communauté économique des pays  d’Amérique du Sud (MERCOSUR), une grande région exportatrice notamment dans le secteur de la volaille, est dans les plans du gouvernement. Selon M. Plamondon, Il faut donc que le projet de loi soit adopté avant  la fin de la session.

« Dans le secteur de la gestion de l’offre, les élus ne peuvent plus simplement promettre et ne  pas agir, insiste Louis Plamondon. Les gens du milieu se sont mobilisés et se sont prononcés en faveur du projet de loi. Le but du projet de loi C-216 était exactement de mettre sous forme  de loi ce que tous les partis politiques promettent aux producteurs depuis des années. Nous souhaitons maintenant un traitement rapide à la Chambre des communes et au Sénat afin de  concrétiser cette énorme victoire pour le monde agricole. » 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.