X
Rechercher
Publicité

Élargissement des critères en raison du contexte actuel

Élections municipales: plus de gens pourront voter par correspondance

durée 09h00
29 août 2021
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En raison du contexte actuel, le gouvernement du Québec a donné son aval afin de permettre à plus de gens d'exercer leur droit de vote à distance dans le cadre des élections municipales du 7 novembre prochain. 

Ainsi, voici les catégories d'électeurs qui pourront exercer leur droit de vote à distance en novembre prochain: 

- domiciliés dans un centre hospitalier, un CHSLD, un centre de réadaptation ou une résidence privée pour aînés;

- domiciliés incapables de se déplacer pour des raisons de santé ainsi qu’une proche aidante ou un proche aidant résidant à la même adresse;

 - Aux électeurs dont l’isolement est ordonné ou recommandé par les autorités de santé publique;

 - Aux électeurs non domiciliés sur le territoire;

 - Aux électeurs qui auront 70 ans ou plus le jour du scrutin.

Plus de détails seront diffusée ultérieurement par le gouvernement du Québec sur la marche à suivre pour se prévaloir de ce droit et faire entendre sa voix au scrutin du 7 novembre. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


13 mai 2022

Legault aux maires: oui au droit de préemption et à l'expropriation

Pour aider les villes à mieux gérer la crise du logement, le premier ministre François Legault s’engage à légiférer rapidement dans le sens de les autoriser à se prévaloir du droit de préemption, une revendication du monde municipal.  Dans un éventuel deuxième mandat, il s’engage aussi à faciliter par voie législative le processus d’expropriation ...

12 mai 2022

Permis d'armes à feu: Ottawa modifie les règles

Le gouvernement libéral a modifié son ébauche de règlement sur les armes à feu, afin de s’assurer qu’un Canadien qui achète une arme possède un permis qui est effectivement valide. Lorsque le projet de loi C−71 a été adopté et qu’il a reçu la sanction royale, en 2019, le gouvernement avait déclaré qu’il obligerait les vendeurs à vérifier la ...

11 mai 2022

Projet de loi 2: Québec renonce à imposer la chirurgie génitale

Les personnes qui entreprennent un processus visant à changer de sexe en toute légalité n’auront pas au préalable à subir de chirurgie ayant pour effet de modifier leurs parties génitales. L’étude détaillée du projet de loi 2, qui propose une imposante réforme du droit de la famille, a débuté mardi avec le recul annoncé par le ministre de la ...