X
Rechercher
Publicité

Le syndicat estime qu’il met trop de pouvoir entre les mains des employeurs

Santé et sécurité au travail : la CSD appelle au rejet du projet de loi 59

durée 15h00
18 septembre 2021
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par Salle des nouvelles
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

La Centrale des syndicats démocratiques (CSD) appelle au rejet du projet de loi no 59, Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail, présentement à l'étude détaillée en commission parlementaire.

La CSD dénonce les reculs importants entraînés selon elle par le projet de loi en ce qui concerne l'indemnisation et la réparation.

En ce qui concerne la prévention, même si le projet de loi 59 propose d'étendre à l'ensemble des milieux de travail les mécanismes de prévention, la CSD s'inquiète qu'il affaiblisse du même souffle ces derniers.

« C'est bien beau avoir des droits, mais ce n'est pas parce qu'ils sont écrits sur un papier qu'ils sont effectifs. Le projet de loi 59 attaque l'efficacité des mécanismes de prévention, ce qui nous fait douter quant à la capacité de réellement prévenir les accidents du travail », dénonce le président de la CSD, Luc Vachon.

La CSD critique également le fait que le projet de loi 59 accorde de très importants pouvoirs aux employeurs et marginalise la participation des travailleurs et des travailleuses aux efforts de prévention.

« Le projet de loi 59 accorde beaucoup trop de largesses aux employeurs, qui pourront négocier le droit à la prévention. Pourtant, le régime de prévention a été créé pour sortir la prévention de la négociation collective. Avec le projet de loi 59, on est en train de pervertir les principes fondamentaux de la santé et sécurité au Québec », conclut Luc Vachon.

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • PB
    Patrick Brennan
    temps Il y a 8 mois
    quand le gouvernement change la loi de la csst c'est toujours pour enlever les droit et les prévilège qu'avait droit l.accidenté face a ce que doit vive un accidenté

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h22

Crise du logement : le RCLALQ critique le plan d'action de la ministre Laforest

Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) estime que le plan d'action qui vient d'être annoncé par la ministre de l'Habitation, Andrée Laforest, ne peut aider concrètement les locataires à traverser la pire crise du logement des dernières années. La majorité de l'aide annoncée vise à permettre la ...

19 mai 2022

Financement des partis: le PQ coiffe de peu le PCQ

À moins de cinq mois des élections générales au Québec, la course au financement est serrée: le Parti québécois (PQ) vient de repasser devant le Parti conservateur (PCQ) d’Éric Duhaime. Traditionnellement champion du financement populaire, le PQ avait été déclassé ces derniers mois par la montée foudroyante du PCQ. Fin février, le PCQ avait ...

19 mai 2022

Rapport Kamel: «Il faut plus d'imputabilité», dit François Legault

Au lendemain de la publication d’un imposant rapport d’enquête de près de 200 pages sur l’hécatombe survenue dans les CHSLD au début de la pandémie, le premier ministre François Legault reconnaît «qu’il faut plus d’imputabilité d’en haut jusqu’en bas». C’est ce qu’a répondu le premier ministre lors d’une conférence de presse mardi à Laval, où il ...