X
Rechercher
Publicité

Manque de personnel dans les hôpitaux

L'opposition officielle dénonce l'inaction du gouvernement

durée 15h00
23 septembre 2021
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Face aux fermetures des salles d’accouchement de l’Hôpital du Suroît et de l’Hôpital Anna-Laberge, en Montérégie, le gouvernement demeure les bras croisés, déplore Marie Montpetit, porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé et des services sociaux.

Après la désarmante admission de sa surprise du manque d’effectifs dans le réseau de la santé, la semaine dernière, le ministre en rajoute en affirmant que ce n’est que le début, que le pire reste à venir, sans proposer aucune solution concrète pour les citoyens de sa propre région, précise l'opposition officielle. 

La cheffe de l’opposition officielle, Dominique Anglade, lui a pourtant tendu la main en proposant la création, de toute urgence, d’une cellule de gestion de crise afin que tous les Québécois aient accès à des soins de qualité et ce, dans TOUTES les régions du Québec.

Il est inacceptable que des malades, des femmes enceintes et des enfants doivent parcourir des centaines de kilomètres pour aller se faire soigner, ajoute l'opposition officielle. Il existe des solutions mais le gouvernement fait toujours la sourde oreille aux propositions de l’opposition :

 - ratios patients-infirmières sécuritaires;
- réorganisation des quarts de travail;
- amélioration des conditions de travail;
- retour des infirmières qui ont quitté la pratique.

« Ça craque de partout et tout le monde le voyait venir, excepté M. Dubé, visiblement! Qu’attend le ministre pour mettre en place des solutions pour les citoyens de sa région, la Montérégie? », questionne Marie Montpetit, députée de Maurice-Richard et porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé et des services sociaux. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L’économie québécoise perd de dizaines millions de dollars de retombées économiques chaque semaine

Reconnaissant que la grève illimitée des ingénieurs de l’État engendre des impacts financiers majeurs sur l’industrie de l’entretien des routes, Bitume Québec constate que ce conflit de travail entraîne une quasi-paralysie des activités reliées à la réhabilitation, au pavage et à l’entretien du réseau routier sous la responsabilité du MTQ. « Les ...

durée Hier 15h22

Crise du logement : le RCLALQ critique le plan d'action de la ministre Laforest

Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) estime que le plan d'action qui vient d'être annoncé par la ministre de l'Habitation, Andrée Laforest, ne peut aider concrètement les locataires à traverser la pire crise du logement des dernières années. La majorité de l'aide annoncée vise à permettre la ...

19 mai 2022

Financement des partis: le PQ coiffe de peu le PCQ

À moins de cinq mois des élections générales au Québec, la course au financement est serrée: le Parti québécois (PQ) vient de repasser devant le Parti conservateur (PCQ) d’Éric Duhaime. Traditionnellement champion du financement populaire, le PQ avait été déclassé ces derniers mois par la montée foudroyante du PCQ. Fin février, le PCQ avait ...