Publicité

29 septembre 2021 - 12:15

Des dizaines de milliers d'artistes québécois concernés

Réforme des lois sur le statut de l'artiste : Québec solidaire presse la ministre Roy d'agir

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La députée de Québec solidaire responsable de la culture et des communications, Catherine Dorion, presse la ministre Roy de déposer le projet de loi pour réformer les lois sur le statut de l'artiste le plus rapidement possible.

« En ce moment, c'est l'anarchie, la voie est complètement libre pour les abus de toute sorte. Les artistes font la fierté du Québec, ils prennent soin de notre âme, de notre identité, de notre héritage, et nos lois ne les protègent pas de l'exploitation, contrairement aux autres travailleurs. L'exode des artistes du milieu culturel n'est pas sans rappeler celui des infirmières. C'est ce qui arrive quand on ne prend pas soin de notre monde, ils quittent et on perd collectivement un savoir-faire incroyable», affirme la députée de Taschereau.

La révision des lois sur le statut de l'artiste était une promesse libérale incluse dans la nouvelle politique culturelle déposée en 2018, rappelle la députée, ajoutant que la ministre Roy a toujours dit qu'elle allait procéder avec cette révision si importante pour les dizaines de milliers d'artistes québécois concernés.

Selon Madame Dorion, voici ce que la réforme doit apporter:

1. Avoir droit à des conditions minimales applicables à tous les secteurs culturels, notamment en matière de conventions collectives

2. Élargir le champ d'application de la loi pour mieux protéger écrivaines et écrivains

3. Offrir des milieux de travail sains et exempts de harcèlement psychologique et sexuel

4. Répartition équitable de l'argent public entre les producteurs et les artistes

5. Accès au Tribunal administratif du travail pour faire respecter les droits des artistes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.