Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Utilisation de bois québécois

Québec accorde plus de 540 000 $ à Technologies Boralife inc

durée 17h00
11 mars 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Catherine Deveault

Le gouvernement du Québec accorde une somme de  540 325 $ à Technologies Boralife inc. Ce montant s’inscrit dans le cadre d’un projet  d’investissement estimé à plus d’un million de dollars. 

Le projet de Technologies Boralife inc. consiste à parachever le système de traitement de bois ignifugé de son usine située à Sorel-Tracy et d’atteindre le niveau de production commerciale. Ce procédé a été certifié selon les normes de l’International Code Council Evaluation Service (ICCES) et permettra dorénavant à l’entreprise ou à ses partenaires du domaine de la préfabrication d’utiliser du bois québécois dans les bâtiments destinés au marché américain. De plus, Technologies Boralife inc. a obtenu des brevets canadien et américain pour son procédé innovant. 

« L’industrie des produits forestiers est au cœur de la relance économique du  Québec. Par ses innovations et sa créativité, elle contribue à générer des  investissements stratégiques essentiels au rayonnement des entreprises comme Technologies Boralife inc. et à leur contribution à générer de la richesse au Québec.  C’est ce qui fait que le Programme Innovation Bois est beaucoup plus qu’un programme de financement; il est à la source d’un sentiment de fierté qui déferle sur l’ensemble de l’industrie. » 

- Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

Il s’agit d’une quatrième participation financière du ministère des Forêts, de la Faune  et des Parcs dans ce projet novateur qui favorisera une réduction des coûts de production du bois traité, en plus de le rendre hautement concurrentiel. Partenaire de la première heure, le Ministère a alloué, par l’entremise du Programme Innovation  Bois qu’il administre, plus de 1,4 M$ à Technologies Boralife inc., un accompagnement financier qui se décline comme suit : 

- 233 675 $ pour le projet d’usine pilote; 

- 600 000 $ pour la construction de l’usine de démonstration; 

- 75 000 $ pour la certification du procédé de démonstration et des produits  selon les normes de l’ICCES; 

- 500 325 $ pour le parachèvement du système de bois ignifugé. 

« Pour assurer leur croissance et se distinguer sur les marchés internationaux, nos entreprises doivent miser sur l’innovation technologique. Le projet de Technologies Boralife non seulement sera bénéfique pour favoriser l’essor de l’entreprise, mais il contribuera aussi à établir une industrie forestière québécoise plus forte et prospère. On sera toujours présent pour soutenir les PME dans la commercialisation de leurs  produits novateurs et la conquête de nouveaux marchés. » 

- Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie 

Industrie des produits forestiers

Pour sa part, le ministère de l’Économie et de l’Innovation attribue, par l’entremise du Programme de soutien à la commercialisation et à l’exportation (PSCE), une contribution financière de 40 000 $ à l’entreprise pour la soutenir dans ses démarches d’homologation et de commercialisation d’un produit novateur ainsi que de conception d’outils promotionnels visant le marché international.

« En plus de se démarquer par son procédé innovant, le projet de Technologies Boralife sera grandement bénéfique pour Sorel-Tracy et ses environs. En effet, l’ensemble des agents de développement économique local travaille très fort afin d’attirer des entreprises comme celle-ci sur son territoire. Je me réjouis donc que le gouvernement du Québec pose des actions de concert avec les orientations de la communauté d’affaires d’ici en vue d’assurer l’essor économique de notre région. » 

- Jean-Bernard Émond, député de Richelieu 

« Le soutien du gouvernement du Québec a été un élément déclencheur de l’essor de notre projet. Dès le départ, les experts du ministère des Forêts, de la Faune et des  Parcs ont su déceler son potentiel, et leur opinion favorable a largement contribué à  la mise en place d’assises financières essentielles à sa réalisation. L’appui d’Investissement Québec, coordonné à celui du MFFP, en facilitera la commercialisation et maximisera le rayonnement de Technologies Boralife. 

- Stéphane Rompré, président, Technologies Boralife inc.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Hockey Québec désavoue Hockey Canada et retient des fonds qui lui sont destinés

Hockey Québec a adopté une motion de désaveu envers Hockey Canada, en laquelle la fédération provinciale n'a plus confiance, et retiendra des fonds habituellement transférés à l'organisme national. La motion, adoptée lors de la séance du conseil d'administration de Hockey Québec mardi soir, a d'abord été rapportée par La Presse. Cette motion ...

Immigration: Trudeau maintient sa position face aux demandes de Legault

Le premier ministre fédéral, Justin Trudeau, a semblé maintenir la porte fermée, mercredi, face aux demandes de son homologue québécois, François Legault, pour des pouvoirs accrus en immigration. «On a parlé de la protection du français et, comme vous le savez, on est là pour protéger le français au Québec et partout à travers le pays. On va ...

Deux juristes s'opposent sur la mention de la Charte de la langue française dans C-13

Deux éminents juristes ont présenté des opinions divergentes quant à la mention de la Charte de la langue française dans le projet de loi visant à moderniser la Loi sur les langues officielles, lors d'une comparution lundi devant un comité sénatorial. Questionné par le sénateur montréalais Tony Loffreda qui se demandait s'il s'agit d'un «terrain ...