Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Charte des régions

«Moins de paternalisme, plus de régionalisme», propose Dominique Anglade

durée 12h00
22 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

La cheffe libérale Dominique Anglade dit souhaiter pour les régions moins de «paternalisme» et plus de «régionalisme».

Ce slogan était bien en vue lors de la présentation officielle de sa «Charte des régions», jeudi, à Trois−Rivières. 

Il s’agit là d’une «première étape» pour relancer la discussion sur le développement des régions, selon Mme Anglade, qui était appelée à commenter la dégringolade de son parti dans les sondages.

Le Parti libéral ne récolterait aujourd’hui que 17 % des intentions de vote, comparativement à 44 % pour la Coalition avenir Québec de François Legault, suggère le plus récent sondage Léger.  

Jeudi, la cheffe libérale a dit vouloir redonner le pouvoir aux régions, pour qu’elles déterminent notamment le nombre d’immigrants qu’elles veulent accueillir.

Par ailleurs, un gouvernement Anglade s’assurerait d’avoir un sous−ministre et un secrétariat dans chacune des régions du Québec pour que des décisions soient prises localement.

«Ce n’est pas à Québec de décider ce qui va se passer dans chacune de nos régions, a martelé Mme Anglade. On a des gens extraordinaires sur le terrain qui sont capables de prendre des décisions.

«Ce n’est pas normal que l’Université du Québec en Outaouais veuille faire des programmes spécifiques, (...) puis qu’elle ne soit pas capable de le faire parce que justement, Québec prend une décision différente», a−t−elle illustré.

La Charte des régions libérale est le fruit d’une vingtaine de consultations avec plus de 1400 personnes.

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...