Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

La Santé publique recommande le port du masque jusqu'à la mi-mai

durée 17h27
21 avril 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le directeur par intérim de la Santé publique du Québec, Luc Boileau, recommande le port obligatoire du masque dans les lieux publics au moins jusqu’à la mi-mai.

C'est du moins ce qu'il a annoncé en conférence de presse aujourd'hui lors de son portrait de la situation épidémiologique dans la province.

Le Dr Boileau a débuté avec des « relatives » bonnes nouvelles. Selon les observations, la transmission du virus commence à ralentir et pourrait même avoir atteint un plateau. Par contre, cela dépend des groupes d’âge, les 70 ans et plus sont encore très touchés par cette vague.

Le nombre de nouvelles hospitalisations est également en train de ralentir sans toutefois baisser. Selon l'INESSS, on devrait voir dans les deux prochaines semaines une stabilisation. L’absence des travailleurs suit la même tendance.

M.Boileau indique qu’il ne faut pas oublier que le long congé de Pâques a créé de nombreux rassemblements et qu’il faudra voir au courant des prochaines semaines de l’impact avant de totalement se prononcer sur la situation à venir.

C’est pourquoi, que la Santé publique a recommandé au gouvernement du Québec d’obliger le port du masque dans les lieux publics et dans les transports en commun au moins jusqu’à la mi-mai. Il serait possible de revoir les recommandations si la situation s’améliore.

Une saison grippale
Pour la première fois depuis le début de la pandémie, la COVID-19 côtoie le virus de la grippe, l’Influenza. Ainsi, les personnes atteintes de la grippe peuvent avoir les mêmes symptômes, mais ne testeront pas positif au test rapide.

Les autorités demandent que dès qu’une personne ressent des signes grippaux, ils doivent s’isoler de la même manière que s’ils avaient eu un test positif à la COVID-19.

Il faut éviter d’aller aux urgences à moins de complications.

Finalement, le Dr Boileau a annoncé que les personnes immunosupprimées qui sont atteintes de la COVID-19 n’auront plus à s’isoler pour une durée de 21 jours, mais ils devront dorénavant s’isoler durant 10 jours.

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


28 septembre 2022

Les Canadiens blâment Trump pour les événements du 6 janvier 2021, révèle un sondage

Un nouveau sondage révèle qu'un Canadien sur trois suit attentivement les audiences de la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur l’assaut du Capitole le 6 janvier 2021, aux États-Unis, et que près des trois quarts des Canadiens blâment le président Donald Trump pour ce qui s'est passé. Ce nouveau sondage Léger, mené en ligne en août ...

28 septembre 2022

Protection du français: le Bloc fera passer un «test» aux partis fédéraux

Les partis fédéraux passeront mercredi un «test de cohérence» lorsqu'ils voteront sur un projet de loi visant à mieux protéger la langue française, estime le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. Les autres partis politiques sont «toujours prêts» à faire des énoncés de principes, a-t-il noté en entrevue avec La Presse Canadienne. Or, ...

28 septembre 2022

Fonctionnaires fédéraux: Ottawa a déposé de nouvelles offres

Le gouvernement fédéral vient de revoir à la hausse les augmentations de salaire qu'il offre aux fonctionnaires fédéraux, dans le cadre des négociations pour le renouvellement de leurs conventions collectives. L'Alliance de la fonction publique du Canada, dont 120 000 membres sont concernés, a fait savoir que le gouvernement avait déposé de ...