Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Lutte aux changements climatiques

Transition énergétique : éviter d'aller «trop vite, trop loin», selon Trudeau

durée 07h15
30 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

L’ambition doit être au rendez−vous pour réaliser la transition énergétique, mais il faut éviter d’aller «trop vite, trop loin» afin d’obtenir l’adhésion des citoyens, croit Justin Trudeau. 

Le premier ministre participait à une séance de questions−réponses sur le dernier budget fédéral devant des membres du Conseil du patronat du Québec (CPQ), vendredi, à Montréal. 

Selon M. Trudeau, il vaut mieux parler de changements «fermes et déterminés» plutôt que de changements radicaux lorsqu’il est question de lutte contre le réchauffement climatique et de protection de la nature. 

Pour parvenir à une carboneutralité en 2050, «il faut surtout qu’on amène les citoyens avec nous», a−t−il affirmé. 

«Mais si on va trop loin, trop vite, et qu’on finit par perdre les familles qui ne voient pas comment elles vont payer leur loyer, l’épicerie ou s’occuper de leurs enfants, ils vont reculer dans le court terme. On a besoin que les gens réfléchissent dans le moyen et long terme dans leurs choix politique, économique, dans leurs investissements», a poursuivi M. Trudeau. 

La réduction des gaz à effet de serre doit se faire de façon à démontrer qu’il y a de la place pour tout le monde, de même que pour les familles défavorisées et les petites entreprises, a−t−il ajouté. 

«Si on ne trouve pas des façons de les aider, de les encourager et de leur permettre de faire ces investissements et transformations nécessaires pour l’environnement, on ne va pas y arriver, malgré tout le désir au monde de lutter contre les changements climatiques.

«Il faut être pratico−pratique, il faut être rationnel et raisonnable», a soutenu M. Trudeau qui répondait aux questions du président et chef de la direction du CPQ, Karl Blackburn, et de la présidente du conseil d’administration, Émilie Dussault.

Il a dit que son gouvernement tente «d’aller le plus rapidement possible» et d’agir sur le long terme.  

―――

Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Frédéric Lacroix−Couture, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...