Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Union des municipalités du Québec

Une adoption du projet de loi 37 sur l’habitation est nécessaire pour répondre à la crise du logement

durée 12h30
5 juin 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Mickael Couillerot, Journaliste

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a participé virtuellement aux auditions publiques de la Commission de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale du Québec dans le cadre des consultations particulières sur le projet de loi no 37, Loi modifiant diverses dispositions législatives principalement en matière d’habitation. 

D’entrée de jeu, l’Union a souligné l’importance d’adopter rapidement le projet de loi accordant aux municipalités un droit de préemption afin qu’elles puissent acquérir en priorité des immeubles et des lots pour réaliser par exemple des logements sociaux et abordables.

« Le droit de préemption est une mesure essentielle pour répondre à la crise du logement. À la veille de la fin de la session parlementaire et de la dissolution de la chambre cet été, on ne peut pas se permettre que cet important projet de loi meure au feuilleton et soit peut-être reporté en 2023. Il est bien connu que les décisions en urbanisme ne font sentir leurs effets que plusieurs années plus tard. Par contre, dans un contexte de crise du logement sans précédent, chaque mois compte. Chaque décision est cruciale pour les familles. Je suis particulièrement confiant que les parlementaires collaboreront pour adopter cette pièce législative dans les prochains jours. », a souligné le deuxième vice-président de l’UMQ, président du Comité sur l’habitation et maire de Mascouche, monsieur Guillaume Tremblay. 

Toujours sur le droit de préemption, l’Union a formulé des recommandations afin d’améliorer son application, particulièrement en ce qui concerne la prolongation du délai à 90 jours pour se prévaloir de ce droit.

Rappelons que le droit de préemption a été un engagement fort du Premier ministre du Québec, monsieur François Legault, lors de l’ouverture officielle des Assises annuelles de l’UMQ, le 12 mai dernier, à Québec. Les cheffes et chefs des partis d’opposition ont également pris cet engagement. 

Le mémoire de l’UMQ comprenant les recommandations détaillées au sujet du projet de loi 37 est disponible sur son site Internet.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Affaires municipales: un projet de loi contre la lourdeur administrative

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, a l’intention de déposer un projet de loi pour réduire la lourdeur administrative de son ministère. Les contraintes administratives coûteraient aux municipalités 328 millions $ par année, selon l’UMQ. Lors de son discours de clôture des assises de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la ...

10 mai 2024

Transport en commun: l'UMQ demande plus de financement du gouvernement fédéral

Confrontée au gouvernement caquiste dans des négociations difficiles pour financer le transport en commun, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) interpelle le fédéral. Au cours d'un sommet sur le transport collectif, qui se déroule vendredi  à Drummondville, le président de l'UMQ, Martin Damphousse, a affirmé qu'on ne parle pas du ...

7 mai 2024

Quatre départs en quelques semaines au cabinet de François Legault

Le premier ministre François Legault perd un quatrième collaborateur en quelques semaines: son directeur des relations médias, Manuel Dionne, qui se joindra à la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ).  Ce départ survient après ceux de Vincent Desmarais, d'Isabelle Lewis et de Sébastien Lauzon, tous des membres de la garde ...