Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Fier des gains obtenus pour la région

Le député Jean-Bernard Émond briguera un second mandat dans Richelieu

durée 12h10
15 juin 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Catherine Deveault

Après quatre ans au service des citoyennes et citoyens de Richelieu, le député Jean-Bernard Émond dresse son bilan et confirme qu’il briguera un  second mandat dans la circonscription de Richelieu.  

Jean-Bernard Émond dresse un bilan positif de son premier mandat en poste. Parmi les gains  et accomplissements dont le député est le plus fier, notons les changements essentiels à  l’amélioration des soins de santé localement avec entre autres un investissement de plus de  6 M$ pour un nouvel appareil d’imagerie par résonnance magnétique (IRM) à l’Hôtel-Dieu de  Sorel. À cela s’ajoutent les nombreux projets majeurs de modernisation de l’établissement de  santé local, dont le nouveau département pédiatrique qui a été inauguré le 1er juin dernier. 

En éducation, ce sont plus de 37 millions de dollars qui ont été investis pour l’amélioration  des écoles de la circonscription de Richelieu. Après huit ans d’attente et plusieurs refus  essuyés, le dossier de l’agrandissement du pavillon Notre-Dame de l’École intégrée  d’Yamaska a enfin connu un dénouement positif. Par ailleurs, l’École secondaire Bernard 

Gariépy connaîtra une cure de rajeunissement grâce à une subvention de plus de 14 M$.  Finalement, une enveloppe de 165 000 $ a été accordée pour la réfection des cours d’écoles  de la région afin d’assurer le bien-être et la sécurité des élèves. 

Viennent également s’ajouter à ces réalisations les 20 M$ pour un tout nouveau complexe  aquatique à Sorel-Tracy, l’autorisation d’un nouveau terrain synthétique par le ministère de  l’Éducation à l’École secondaire Bernard-Gariépy, ainsi qu’un soutien financier important aux  nombreux organismes communautaires et sportifs de la région. 

Au niveau national, c’est avec beaucoup de fierté que le député Jean-Bernard Émond s’est  investi à l’Assemblée nationale du Québec afin de participer à de nombreuses avancées pour  le Québec. « Notre gouvernement a tenu ses promesses. C’est plus de 3 G$ par année qui  ont été remis dans les poches des Québécois, notamment grâce à la réduction des taxes  scolaires et à l’augmentation de l’Allocation famille. Nous avons procédé à la mise en place  de lois importantes pour la nation québécoise. Je pense bien sûr à la loi 21 sur la laïcité, à la  loi 96 qui vise à protéger notre langue, le français. Le Québec est maintenant plus prospère 

que jamais, avec un taux de chômage historiquement bas. Les quatre dernières années ont  permis au Québec de prendre le virage de l’économie verte afin de devenir un leader mondial  en la matière. Je suis également très fier des avancées significatives dans la lutte contre la  violence faite aux femmes avec la mise en place des bracelets antirapprochement », a  rappelé le député Jean-Bernard Émond. 

Après avoir été élu sous les couleurs de la Coalition Avenir Québec dans l’équipe de François  Legault pour une première fois en 2018, Jean-Bernard Émond souhaite poursuivre son  engagement envers les citoyennes et citoyens de Richelieu : « Bien que la pandémie ait  occulté une bonne partie du mandat, engendrant des défis imprévisibles, je suis fier des gains  obtenus pour notre belle région et je suis résolu à poursuivre le travail. C’est donc avec  humilité que j’annonce que je solliciterai un second mandat au scrutin d’octobre prochain. Il y  a encore beaucoup à faire et j’aurai l’occasion de dresser mes priorités lors de la campagne  électorale », conclut le député Jean-Bernard Émond.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


3 février 2023

Vapotage chez les jeunes: Dubé prêt à sévir pour limiter l'accès

Le gouvernement Legault songe à limiter davantage l'accès aux produits de vapotage. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a laissé entendre jeudi qu'il était inadmissible qu'autant de jeunes vapotent actuellement. Il réagissait à un reportage du quotidien Le Devoir indiquant qu'il est facile même pour les mineurs de se procurer des ...

2 février 2023

Commissaire à la langue française: QS fait volte-face, approuve le candidat de la CAQ

Québec solidaire (QS) effectue un changement de cap et consent désormais à ce que le philosophe Benoît Dubreuil devienne le tout premier commissaire à la langue française. Le parti de Gabriel Nadeau-Dubois s'était opposé l'année dernière à la nomination de M. Dubreuil, se disant en désaccord avec ses propos passés sur la langue et ...

2 février 2023

Bernard Drainville blâme les libéraux pour le manque d’enseignants dans les écoles

Questionné sur les conséquences de la pénurie de main-d’œuvre dans les écoles, Bernard Drainville renvoie la balle aux libéraux tandis que l’ex-ministre des Finances, Carlos Leitao, admet des regrets sur les compressions en éducation.  M. Leitao a dit que, si c’était à refaire, il aurait été «plus modéré » dans le contrôle des dépenses ...