Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un exercice démocratique incontournable selon le PLQ 

Énergie: le PLQ veut qu'une commission itinérante consulte Québécois et Autochtones

durée 09h50
16 janvier 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le Parti libéral du Québec (PLQ) propose que l'Assemblée nationale lance une consultation nationale sur l’avenir de l’énergie au Québec.

Le parti d’opposition explique que la commission itinérante consulterait la population et les experts; elle serait invitée à faire rapport d'ici la fin de 2023.

La commission porterait sur les besoins actuels et futurs du Québec en matière énergétique et sur les investissements publics qui seront nécessaires dans les prochaines décennies pour réaliser la transition énergétique et atteindre la carboneutralité pour 2050.

Le chef de l'opposition officielle, Marc Tanguay, et le porte-parole du PLQ en matière d'énergie et de ressources naturelles, Gregory Kelley, ajoutent que les membres de la commission devraient impérativement visiter toutes les régions du Québec et que les nations autochtones devraient être consultées et parties prenantes du processus. 

Le PLQ signale que la commission serait coprésidée par deux députés, un issu du gouvernement et un autre de son parti qui forme l'opposition officielle.

Le PLQ rappelle que pour répondre aux besoins énergétiques du Québec, le gouvernement considère qu’environ 100 terawatt-heure (TWh) devront être ajoutés aux quelque 210 TWh déjà produits annuellement.

Le parti d’opposition pense qu'à ce titre, la population doit être consultée sur les principes qui guideront les décisions du gouvernement et d'Hydro-Québec, d’autant plus que les besoins en énergie risquent d’augmenter encore si le Québec veut aider ses voisins à réduire leur dépendance aux énergies fossiles.

Marc Tanguay invite le gouvernement à ne pas tout décider derrière des portes closes à propos de l'avenir de l'énergie au Québec. Le député Kelley ajoute que la proposition libérale se veut un exercice démocratique incontournable. 

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h00

L’opposition s’inquiète de l’avenir du plan stratégique d’Hydro-Québec

L’avenir d’Hydro-Québec inquiète les partis d’opposition qui affirment qu’un flou demeure quant à la stratégie de la société d’État dans la foulée des départs de sa présidente-directrice générale, Sophie Brochu, et du chef d’exploitation, Éric Filion.  Le chef de l’opposition officielle, Marc Tanguay, a qualifié la situation à Hydro-Québec de ...

31 janvier 2023

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...