Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Des hausses « équilibrées » et « responsables »

Le salaire minimum passera à 15,25 $ l'heure au Québec à compter du 1er mai

durée 18h00
18 janvier 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le salaire minimum au Québec augmentera d'un dollar à compter du 1er mai, passant ainsi à 15,25 $ l'heure.

C'est ce qu'a annoncé mercredi le ministre du Travail, Jean Boulet. Cette hausse du salaire minimum bénéficiera à 298 900 salariés, dont 164 100 femmes, a-t-il dit. 

Il s'agit de la plus forte augmentation du salaire minimum en pourcentage depuis 1995. 

Québec cherche à améliorer le pouvoir d'achat des personnes à faible revenu et à encourager la participation au marché du travail.

M. Boulet a également indiqué que le salaire minimum versé aux salariés rémunérés au pourboire serait de 12,20 $ l'heure, une augmentation de 0,80 $.

Pour ceux qui sont affectés exclusivement à la cueillette de framboises ou de fraises, le salaire minimum serait respectivement de 4,53 $ (+0,30 $) et de 1,21 $ (+0,08 $) du kilogramme.

Le ministre a vanté mercredi des hausses «équilibrées» et «responsables», qui ne nuiront pas, selon lui, à la compétitivité des entreprises.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h00

L’opposition s’inquiète de l’avenir du plan stratégique d’Hydro-Québec

L’avenir d’Hydro-Québec inquiète les partis d’opposition qui affirment qu’un flou demeure quant à la stratégie de la société d’État dans la foulée des départs de sa présidente-directrice générale, Sophie Brochu, et du chef d’exploitation, Éric Filion.  Le chef de l’opposition officielle, Marc Tanguay, a qualifié la situation à Hydro-Québec de ...

31 janvier 2023

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'opposition veut de l'action du gouvernement en matière de recrutement en santé

Devant l'échec criant du gouvernement de la Coalition avenir Québec en matière de recrutement de préposés aux bénéficiaires à l'étranger, les partis d'opposition réclament des gestes concrets. Du côté de l'opposition officielle, le porte-parole en matière de santé André Fortin parle d'une situation « particulièrement désolante » puisque l'enjeu ...