Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Assemblée nationale

Réforme en santé: le Parti québécois veut collaborer

durée 14h00
31 mars 2023
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le Parti québécois (PQ) veut changer de ton autour du débat sur la réforme en santé du ministre Christian Dubé. 

On indique maintenant vouloir collaborer avec le gouvernement lors de la commission parlementaire qui étudiera le projet de loi afin de le bonifier. 

On dit également qu'on ne posera plus de questions sur le sujet au Salon bleu. 

Vendredi matin en point de presse, le chef péquiste Paul St-Pierre Plamondon a affirmé qu’il n’a pas aimé la teneur des échanges lors de la période des questions de jeudi. 

En Chambre, le chef parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, a dit que la Coalition avenir Québec (CAQ) réalisait le «wet dream» de Gaétan Barrette avec sa réforme en santé.

Sans viser spécifiquement les propos de M. Nadeau-Dubois, le chef du PQ a indiqué qu’il ne voulait pas revivre des «moments regrettables» au Salon bleu. 

Après le dépôt du projet de loi mercredi, le député péquiste Joël Arseneau avait tenu des propos très durs à l’endroit du projet de loi. Il l’avait notamment qualifié d'«orwellien» en ajoutant qu’il allait parachever la réforme de l’ancien ministre de la Santé libéral, Gaétan Barrette.

Malgré tout, le chef péquiste assure que son parti continuera de poser des questions sur des sujets comme les temps d’attente dans les urgences, l'accessibilité au soin et les délais dans les chirurgies. 

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La ministre Suzanne Roy veut mieux protéger les enfants dans les garderies

La ministre de la Famille, Suzanne Roy, veut mieux encadrer les garderies afin de protéger les tout-petits.  Son projet de loi déposé jeudi obligera les propriétaires de garderie de suspendre un employé qui met en danger la santé des enfants. Le ministère pourra aussi faire fermer une garderie insalubre ou dont les installations sont dangereuses ...

Des ministres pressent les grands épiciers d'adhérer au code de conduite volontaire

Le ministre fédéral de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire n'exclut pas la possibilité d'une intervention d'Ottawa ou des gouvernements provinciaux si toutes les grandes chaînes d'épiciers n'adhèrent pas à un code de conduite volontaire. Lawrence MacAulay a déclaré en entrevue qu'il rencontrerait la semaine prochaine son collègue de ...

Québec ajoute 8 M$ pour les banques alimentaires

Devant l’aggravation de l’insécurité alimentaire, Québec allonge un autre 8 millions $ aux Banques alimentaires du Québec, portant le total de l’aide à 18 millions $, soit le montant que le regroupement avait demandé initialement. Mercredi, la guignolée des médias dévoilait un sondage de la firme Léger qui démontre qu’une personne sur trois a ...