Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

«C'est un manque flagrant de considération. » - Christian Daigle

Négociations: il n'y a pas que l'éducation et la santé, dit la fonction publique

durée 08h00
5 avril 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les syndiqués de la fonction publique se disent mis de côté dans le cadre de la négociation des conventions collectives qui a lieu entre Québec et les autres organisations syndicales dans la santé et l'éducation.

Dans une sortie conjointe mardi, six syndicats représentant des professionnels, des techniciens, des fonctionnaires, des ingénieurs, des ouvriers, par exemple, oeuvrant dans la fonction publique, ont dit être carrément oubliés par le gouvernement Legault.

Ils lui reprochent de n'en avoir que pour la santé et l'éducation, alors qu'on vient de vivre une crise avec le service en ligne SAAQclic, une pénurie de personnel dans les palais de justice qui entraîne des délais et de nombreux postes vacants en informatique, entre autres.

Les conditions de travail dans la fonction publique engendrent des difficultés de recrutement et de rétention du personnel là aussi, plaident ces syndicats.

«C'est un manque flagrant de considération», s'est plaint en entrevue Christian Daigle, président général du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec.

Il rapporte que les séances de négociation avec Québec sont peu nombreuses, «parsemées ici et là», alors que la présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, a dit à maintes reprises qu'elle voulait justement renouveler rapidement les conventions collectives du secteur public.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 juin 2024

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3 %

Comme il l'a fait les années dernières, le gouvernement Legault a annoncé vendredi qu'il limiterait la hausse de la taxe scolaire à une moyenne de 3 %. Québec s'engage d'ailleurs à verser le manque à gagner aux centres de services scolaires, qui se chiffre à 150 millions $. Le gouvernement a précisé dans un communiqué que le taux de la taxe ...

12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...

10 juin 2024

Gains en capital: un vote aura lieu mardi, les yeux rivés vers les conservateurs

Les conservateurs de Pierre Poilievre devront prendre position au plus tard mardi concernant la mesure qui vise à augmenter l’impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, alors que les libéraux forceront un vote sur la motion de voies et moyens qu'ils ont déposée lundi. Lors d'un point de presse dans le foyer de la Chambre des communes, ...