Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Grève des fonctionnaires libéraux

Ottawa promet des remboursements d'impôt à temps pour les déclarations en ligne

durée 10h00
25 avril 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le gouvernement Trudeau assure que les remboursements d'impôt seront versés sans délai aux contribuables qui produisent leurs déclarations de façon électronique, et ce, malgré la grève des fonctionnaires fédéraux.

«Si vous produisez vos impôts en ligne, votre déclaration de revenus ne subira pas du tout d'impact», s'est engagée lundi la ministre du Développement social, Karina Gould, lors d'une période des questions particulièrement houleuse.

La porte-parole conservatrice responsable du Conseil du Trésor, Stephanie Kusie, lui a alors répondu, visiblement sceptique, que «cette ministre est celle qui est responsable des arriérés de passeport en premier lieu».

Les Canadiens doivent transmettre leur déclaration de revenus au plus tard dimanche. Ceux ayant un solde dû doivent le payer au plus tard lundi. Selon la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, 95 % des déclarations sont désormais transmises en ligne.

À de nombreuses reprises, la députée Kusie, comme bien d'autres de ses collègues, a réclamé, en criant, que le gouvernement «mette fin à cette grève».

«Contrairement aux conservateurs, nous respectons les droits des travailleurs et nous adoptons une approche qui garantit que nous respectons le droit à la négociation collective et nous respectons le droit de grève», a notamment répliqué Mme Gould.

Quelques instants plus tôt, la ministre Lebouthillier a répondu au lieutenant politique pour le Québec des conservateurs, Pierre Paul-Hus, n'avoir «aucune leçon à recevoir» de sa formation relativement à des négociations avec les syndicats ou la prestation de services à la population.

«Les Canadiens se rappellent bien de la grande noirceur sous Harper, a envoyé la ministre. On a coupé dans les services, on a muselé les scientifiques, on a tenté d'écraser le mouvement syndical partout au pays.»

Les conservateurs n'ont fait que couper dans la fonction publique, a-t-elle renchéri en imitant le mouvement de guillotine pendant que des députés près d'elle scandaient «chop, chop, chop».

Alors que les reproches fusaient, le président de la Chambre des communes, Anthony Rota, s'est levé de son siège à plusieurs reprises pour implorer les députés de baisser d'un ton ou de quitter la pièce.

Aussitôt prononcées, ses paroles ont été ignorées par le député Paul-Hus qui a renchéri en affirmant que la ministre LeBouthillier est «le meilleur exemple (...) de l'incompétence du gouvernement».

«Elle dit n'importe quoi. Pendant le temps du gouvernement Harper, comme elle aime le dire, il n’y en a pas eu de grève, les employés travaillaient et ça allait très bien», a dit le député.

Alors que la grève des fonctionnaires fédéraux en était à sa sixième journée lundi, le syndicat représentant des milliers de travailleurs de la fonction publique en grève tentait d'entraver l'accès aux ports pour accentuer la pression. Les salaires et le télétravail semblent être les principaux points d'achoppement.

Michel Saba, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


19 avril 2024

Ottawa forcera les banques à identifier clairement les remises sur le carbone

Les banques canadiennes qui refusent d'identifier nommément la remise canadienne sur le carbone lorsqu'elles effectuent des dépôts directs forcent le gouvernement à modifier la loi pour les obliger, a soutenu le ministre de l'Environnement Steven Guilbeault. Le ministre Guilbeault prend position après que le budget fédéral de mardi a promis de ...

18 avril 2024

La FIQ prend le pouls de ses syndicats locaux, après le rejet de l'entente

Le comité de négociations de la FIQ vient de commencer une série de discussions avec ses syndicats locaux pour savoir ce qui a été exprimé lors des assemblées générales, ce qui a cloché avec l'entente de principe qui a été rejetée par les membres. Ces échanges, qui ont commencé au milieu de cette semaine, continueront jusqu'à mardi prochain avec ...

17 avril 2024

Le ministre Girard reste sur sa faim à propos d'un budget fédéral «dépensier»

Le ministre québécois des Finances, Eric Girard, est resté sur sa faim à propos du budget fédéral déposé mardi, qu'il juge dépensier, mais trop peu généreux pour le Québec sur plusieurs plans. En mêlée de presse mercredi matin, au lendemain de la présentation du budget par son homologue fédérale Chrystia Freeland, M. Girard a reconnu certains ...