Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Commission de la culture et de l'éducation

LHJMQ: la ministre Isabelle Charest reste prudente sur le rapport

durée 15h00
31 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

La ministre québécoise du Sport, Isabelle Charest, a rappelé mercredi qu’elle n’avait pas le pouvoir d’imposer un changement de gouvernance au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). 

La ministre croit tout de même qu’il y a des changements à faire au sein du conseil d’administration de la ligue et qu’il devrait être plus diversifié. Il s'agit d'une recommandation du rapport de la Commission de la culture et de l'éducation déposé mardi. 

«Je pense qu'il y a définitivement un changement à faire parce que la gouvernance était sclérosée et parce que c'était vraiment très uniforme. Alors ils ont une recommandation qui est donnée. Ils auront à prendre en considération ça et voir comment ils vont l'appliquer», a affirmé la ministre. 

«Mais ça demeure une entreprise privée et ils feront ce qu'ils veulent», a-t-elle ajouté. 

Mardi, le député libéral Enrico Ciccone, qui siégeait à la commission, a lancé un avertissement aux dirigeants de la ligue: «Gouvernez-vous parce que sinon on va passer à une autre étape», a-t-il affirmé. 

L'élu de Marquette a dit que si cela était nécessaire, les dirigeants de la ligue pourraient être convoqués de nouveau en commission. 

La ministre Charest n’a pas voulu s'engager sur cette voie. «On n'est pas rendu là. Je pense que la première chose, c'est de les laisser travailler avant de commencer à leur faire peur et de leur dire: ''On vous attend de pied ferme''», a-t-elle dit. 

La ministre n'a pas voulu donner de délais à la ligue pour se conformer aux recommandations. 

Le rapport de la commission, qui était composée de plusieurs députés, demande aussi qu’on change la culture des initiations dans le milieu du hockey junior majeur. On recommande que les «fédérations sportives élaborent une politique sur le bizutage et les pratiques d’initiations inappropriées».

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Affaires municipales: un projet de loi contre la lourdeur administrative

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, a l’intention de déposer un projet de loi pour réduire la lourdeur administrative de son ministère. Les contraintes administratives coûteraient aux municipalités 328 millions $ par année, selon l’UMQ. Lors de son discours de clôture des assises de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la ...

10 mai 2024

Transport en commun: l'UMQ demande plus de financement du gouvernement fédéral

Confrontée au gouvernement caquiste dans des négociations difficiles pour financer le transport en commun, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) interpelle le fédéral. Au cours d'un sommet sur le transport collectif, qui se déroule vendredi  à Drummondville, le président de l'UMQ, Martin Damphousse, a affirmé qu'on ne parle pas du ...

7 mai 2024

Quatre départs en quelques semaines au cabinet de François Legault

Le premier ministre François Legault perd un quatrième collaborateur en quelques semaines: son directeur des relations médias, Manuel Dionne, qui se joindra à la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ).  Ce départ survient après ceux de Vincent Desmarais, d'Isabelle Lewis et de Sébastien Lauzon, tous des membres de la garde ...