Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Chaque premier vendredi de juin

Le gouvernement crée la Journée nationale contre la violence liée aux armes à feu

durée 10h00
2 juin 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le premier vendredi de juin de chaque année sera désormais proclamé la «Journée nationale contre la violence liée aux armes à feu», a annoncé le gouvernement fédéral jeudi.

Célébrée pour la première fois vendredi, cette journée rendra hommage aux victimes de la violence par armes à feu, a indiqué le premier ministre Justin Trudeau lors de l’annonce officielle.

«Ça va être une journée pour se souvenir des victimes et une journée pour faire de la sensibilisation», a expliqué M. Trudeau alors qu’il prenait la parole au centre d’entraînement des Raptors de Toronto.

Devant des membres d’organismes qui luttent contre la violence par armes à feu, le premier ministre a affirmé qu’il faut que le pays cesse d’être confronté à des fusillades meurtrières, comme celle qui a eu lieu la fin de semaine dernière à Hamilton, en Ontario.

«Il faut que ça arrête», a martelé M. Trudeau, faisant référence à l’incident lors duquel un propriétaire mécontent a abattu les deux locataires dans la vingtaine à qui il louait son sous-sol samedi dernier.

Le premier ministre a par la suite mis de l’avant certaines mesures prises par son gouvernement pour réduire la circulation des armes à feu au pays.

«Notre gouvernement a interdit plus de 1500 modèles d’armes à feu de style d’assaut, y compris le Ruger Mini-14, qui a été utilisé à Polytechnique, et le AR-15», a fait valoir M. Trudeau.

Il a aussi rappelé qu’Ottawa a élargi les processus de vérification des antécédents judiciaires et durci les sanctions à l'encontre des personnes qui commettent des infractions liées aux armes à feu, dont la contrebande.

L'annonce de jeudi est survenue alors que le Sénat examine un projet de loi du gouvernement qui renforcerait les restrictions sur les armes de poing, augmenterait les peines pour le trafic d'armes, tenterait de limiter les armes fantômes de fabrication artisanale et d'interdire les armes d’assaut.

Les conservateurs se sont opposés à ce projet de loi à la Chambre des communes, estimant qu'il pénalisait davantage les propriétaires d'armes qui respectent les lois que les vrais criminels.

Le gouvernement a également investi des centaines de millions de dollars pour des programmes communautaires visant à réduire la violence liée aux armes à feu et aux gangs, ainsi qu’à dissuader les jeunes de s'engager dans la voie de la criminalité.

«Nous sommes ici pour travailler à vos côtés à l'occasion de Journée nationale contre la violence liée aux armes à feu, car chaque Canadien doit avoir la liberté d'aller à l’épicerie, à l'école ou à l’église sans avoir peur», a souligné M. Trudeau.

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Affaires municipales: un projet de loi contre la lourdeur administrative

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, a l’intention de déposer un projet de loi pour réduire la lourdeur administrative de son ministère. Les contraintes administratives coûteraient aux municipalités 328 millions $ par année, selon l’UMQ. Lors de son discours de clôture des assises de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la ...

10 mai 2024

Transport en commun: l'UMQ demande plus de financement du gouvernement fédéral

Confrontée au gouvernement caquiste dans des négociations difficiles pour financer le transport en commun, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) interpelle le fédéral. Au cours d'un sommet sur le transport collectif, qui se déroule vendredi  à Drummondville, le président de l'UMQ, Martin Damphousse, a affirmé qu'on ne parle pas du ...

7 mai 2024

Quatre départs en quelques semaines au cabinet de François Legault

Le premier ministre François Legault perd un quatrième collaborateur en quelques semaines: son directeur des relations médias, Manuel Dionne, qui se joindra à la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ).  Ce départ survient après ceux de Vincent Desmarais, d'Isabelle Lewis et de Sébastien Lauzon, tous des membres de la garde ...