Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ressources énergétiques

Hydro-Québec évalue la possibilité de rouvrir la centrale nucléaire Gentilly-2

durée 12h00
10 août 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Hydro-Québec évalue actuellement la possibilité de rouvrir la centrale nucléaire Gentilly-2, à Bécancour, alors que la demande d’électricité augmente au Québec. 

La nouvelle, d’abord rapportée par le Journal de Montréal, a été confirmée à La Presse Canadienne par la société d’État, par courriel. 

«Concernant la centrale Gentilly-2, une évaluation de l’état actuel de la centrale est en cours, afin d’évaluer nos options et d’alimenter nos réflexions sur l’offre énergétique future du Québec», a indiqué l’équipe des communications d’Hydro-Québec. 

Le nouveau PDG de l'organisation, Michel Sabia, «a déjà affirmé avoir l'esprit ouvert, compte tenu de ce contexte de forte croissance de la demande», a aussi souligné la société d'État. 

L’organisation affirme aussi par courriel que la demande d’électricité propre «augmentera de manière très significative» dans le but de décarboner l’économie du Québec, et qu’il s’agit d’«un défi immense». Hydro-Québec estime qu’il est «irresponsable» d’exclure certaines filières énergétiques à l’heure actuelle, comme le nucléaire. 

En 2012, le gouvernement péquiste de Pauline Marois avait accepté la recommandation d’Hydro-Québec de fermer la centrale nucléaire de Gentilly-2, notamment en raison des coûts importants reliés à la réfection de la centrale. La centrale, d’une puissance de 675 mégawatts, avait été mise en service en 1983. 

Les travaux liés au déclassement de la centrale devaient s’échelonner jusqu’en 2064. 

La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


19 avril 2024

Ottawa forcera les banques à identifier clairement les remises sur le carbone

Les banques canadiennes qui refusent d'identifier nommément la remise canadienne sur le carbone lorsqu'elles effectuent des dépôts directs forcent le gouvernement à modifier la loi pour les obliger, a soutenu le ministre de l'Environnement Steven Guilbeault. Le ministre Guilbeault prend position après que le budget fédéral de mardi a promis de ...

18 avril 2024

La FIQ prend le pouls de ses syndicats locaux, après le rejet de l'entente

Le comité de négociations de la FIQ vient de commencer une série de discussions avec ses syndicats locaux pour savoir ce qui a été exprimé lors des assemblées générales, ce qui a cloché avec l'entente de principe qui a été rejetée par les membres. Ces échanges, qui ont commencé au milieu de cette semaine, continueront jusqu'à mardi prochain avec ...

17 avril 2024

Le ministre Girard reste sur sa faim à propos d'un budget fédéral «dépensier»

Le ministre québécois des Finances, Eric Girard, est resté sur sa faim à propos du budget fédéral déposé mardi, qu'il juge dépensier, mais trop peu généreux pour le Québec sur plusieurs plans. En mêlée de presse mercredi matin, au lendemain de la présentation du budget par son homologue fédérale Chrystia Freeland, M. Girard a reconnu certains ...