Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Conférence internationale

Le chef bloquiste ira parler d'indépendance en Catalogne

durée 15h00
4 septembre 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, s'envolera mardi pour Barcelone, en Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne, où il prendra part à une conférence internationale sur l'indépendance.

«Les nations qui n'ont pas tous les attributs de la souveraineté ont intérêt à se donner, dans une certaine mesure, une voix commune», a-t-il déclaré à La Presse Canadienne.

Durant cette tournée de six jours qui s'annonce «assez chargée», il discutera avec des politiciens issus de partis politiques souverainistes de partout dans le monde et des membres de la société civile. Il est aussi prévu qu'il accorde des entrevues dans les médias.

Lors de la «Conférence publique sur l'autodétermination des peuples», M. Blanchet s'entretiendra notamment avec les présidents du Scotish National Party et de l'Esquerra Republicana de Catalunya, les partis politiques au pouvoir respectivement en Écosse et en Catalogne.

«C'est du gros calibre», a affirmé M. Blanchet, qui se réjouit de discuter avec des représentants de ces nations occidentales de dimensions comparables.

En Catalogne, la situation est «bien différente d'ici», a-t-il remarqué. Lors de la fête nationale, qui se tiendra d'ailleurs dans la foulée de la conférence, jusqu'à un million de personnes sont déjà descendues dans les rues.

«Les Catalans ont une volonté de souveraineté qui, parfois, nous fait avoir un peu pâle figure, mais ils ont un obstacle qui est une répression politique très vive de la part de Madrid», a dit M. Blanchet.

Sa dernière visite à Barcelone remonte à 2018. Il y était allé pour la fête nationale et avait fait le saut pour un retour en politique quelques semaines plus tard. «Ça n'y est peut-être pas complètement étranger», a-t-il souligné au passage.

Le chef bloquiste prendra aussi part à une table ronde aux côtés de députés des îles Féroé, du Pays de Galles et du Pays basque où il présentera le cas du Québec, a fait savoir son bureau.

La conférence est organisée par le parti politique européen «Alliance Libre Européenne». Et M. Blanchet souligne que son voyage est entièrement payé par ceux qui l'invitent et par sa formation politique. «Il n'y a pas un sou d'argent public là-dedans», a-t-il répondu en entrevue.

Ce n'est pas d'hier que M. Blanchet tisse des liens avec des leaders politiques souverainistes étrangers. En 2019, alors qu'il était de passage en Europe pour les commémorations du débarquement de Normandie, M. Blanchet avait loué une voiture et pris la route en catimini pour la Belgique où il avait formellement invité au Québec l’ancien président indépendantiste de la Catalogne en exil.

Le Bloc québécois mène dans les sondages au Québec. Le plus récent sondage Léger, mené du 25 au 27 août, lui accorde 36% des intentions de vote dans la province, devant les libéraux (30%), les conservateurs (18%) et les néo-démocrates (10%).

L'appui à la souveraineté, lui, réjouit certainement moins les militants bloquistes alors que 36% des Québécois y sont favorables, 53% ne le sont pas et 11% ne savent pas ou refusent de répondre, selon un sondage Léger mené du 18 au 21 août.

Michel Saba, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Un adolescent sur quatre est victime de cyberharcèlement

Au Canada, un adolescent sur quatre a été victime de cyberintimidation, ce qui a des conséquences néfastes sur sa santé mentale, indique un nouveau rapport de Statistique Canada. Les jeunes qui ont été victimisés en ligne courent un risque accru de dépression, d'anxiété, de symptômes de troubles de l'alimentation, de pensées suicidaires ou de ...

durée Hier 9h00

Services de garde: un guichet unique, pas avant juin 2024, dit Suzanne Roy

Le guichet unique pour inscrire son enfant dans un service de garde ne sera pas en place avant juin 2024.  Et ce sera alors une période de rodage avant une entrée en fonction réelle en septembre 2024, selon ce qu'a indiqué la ministre de la Famille, Suzanne Roy, en mêlée de presse mercredi matin. La ministre commentait alors la publication ...

20 septembre 2023

Logement: Abolir la TVQ serait trop cher selon François Legault

Le premier ministre François Legault affirme qu'abolir la taxe de vente du Québec (TVQ) sur les matériaux de construction coûterait trop cher par rapport à son efficacité. Le ministre des Finances, Eric Girard, a estimé de manière préliminaire que le coût d’une telle mesure pour le Québec serait de 1,5 milliard $. M. Legault a dit qu’il ne ...