Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Mais participerait participer à la commission parlementaire

Réforme de l'industrie: la FTQ-Construction se retire des consultations

durée 15h00
28 septembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

La FTQ-Construction se retire des consultations menées par le ministre du Travail, Jean Boulet, sur l'industrie de la construction, reprochant à Québec de vouloir «faire cavalier seul» et de ne pas écouter les représentants des travailleurs.

Le ministre du Travail a déjà annoncé son intention de déposer cet automne une réforme de l'industrie qui toucherait plusieurs aspects et, dans ce contexte, il mène une consultation du milieu.

Or, après avoir participé à plusieurs rencontres, la FTQ-Construction, qui représente 90 000 travailleurs, a décidé de se retirer. Elle a adressé une lettre aux ministres du Travail, Jean Boulet, et de l'Éducation, Bernard Drainville, pour expliquer son mécontentement.

La FTQ-Construction critique particulièrement le fait que Québec veuille réduire le nombre d'heures de formation pour certains métiers: charpenterie-menuiserie, réfrigération, ferblanterie et conduite d'engin de chantier.

La plus grande organisation syndicale de l'industrie y voit un problème potentiel de santé et sécurité, tant pour les travailleurs que le public. Réduire le nombre d'heures de formation réduira la qualité de cette formation, croit le directeur général de la FTQ-Construction, Éric Boisjoly.

Bien que la FTQ-Construction se retire des consultations ministérielles, elle a l'intention de participer à une éventuelle commission parlementaire qui sera tenue sur la réforme.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 juin 2024

Le gouvernement Legault limite la hausse de la taxe scolaire à 3 %

Comme il l'a fait les années dernières, le gouvernement Legault a annoncé vendredi qu'il limiterait la hausse de la taxe scolaire à une moyenne de 3 %. Québec s'engage d'ailleurs à verser le manque à gagner aux centres de services scolaires, qui se chiffre à 150 millions $. Le gouvernement a précisé dans un communiqué que le taux de la taxe ...

12 juin 2024

Les conservateurs votent contre la hausse d'impôt sur le gain en capital

Après huit semaines d'un silence assourdissant, les conservateurs ont finalement révélé mardi qu'ils sont contre la hausse d'impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, lorsque les libéraux ont forcé la tenue d'un vote spécifiquement sur cette mesure fiscale. Tous les autres partis ont voté pour. Prenant la parole à la Chambre des ...

10 juin 2024

Gains en capital: un vote aura lieu mardi, les yeux rivés vers les conservateurs

Les conservateurs de Pierre Poilievre devront prendre position au plus tard mardi concernant la mesure qui vise à augmenter l’impôt sur les gains en capital de plus de 250 000 $, alors que les libéraux forceront un vote sur la motion de voies et moyens qu'ils ont déposée lundi. Lors d'un point de presse dans le foyer de la Chambre des communes, ...