Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Négociations 2023

Conciliation dans le secteur public: le front commun voit «un momentum»

durée 15h00
22 novembre 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le front commun du secteur public estime qu'«un momentum s'installe» enfin dans la négociation, grâce à l'intervention d'un conciliateur.

Lors d'une rencontre avec la presse, mercredi matin à Montréal, les quatre dirigeants syndicaux de la CSQ, de la CSN, de l'APTS et de la FTQ ont fait le point sur la négociation et les grèves, en cette deuxième d'une séquence de trois journées de grève du front commun de 420 000 membres.

Il y a quelques jours, le front commun a demandé l'intervention d'un conciliateur — une demande inhabituelle à cette étape-ci du processus de négociation.

Or, le conciliateur a déjà rencontré l'équipe de négociation du front commun lundi dernier. Il était encore au travail mardi, avec l'aide d'un second conciliateur, a révélé le vice-président de la CSN François Enault.

Et les discussions doivent reprendre mercredi après-midi et jeudi à Québec, a-t-il ajouté.

«Ce qu'on voulait, c'est qu'on ait une rigueur, qu'on ait du mouvement à la table de négociation. Et ce qu'on entend depuis hier — il n'y a rien de réglé, là — mais minimalement, il y a un momentum qui s'installe. Les conciliateurs font la job qu'on voulait, à savoir que le gouvernement puisse s'asseoir et nous donner des réponses à ce qu'on attend depuis des mois», a résumé M. Enault.

Québec et le front commun ne s'entendent pourtant pas sur la teneur du mandat du conciliateur. Québec soutient que la question des salaires doit être exclue, en vertu de la loi qui encadre le régime de négociations dans le secteur public, ainsi que le régime de retraite.

Mais le front commun soutient que le conciliateur n'est pas restreint comme un médiateur, selon cette loi, et qu'il peut tenter de favoriser un rapprochement également sur ces questions.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Immigration: Miller n'a «jamais eu l'impression» que le Québec voulait discuter

Le gouvernement du Québec ne souhaite pas réellement avoir une discussion posée avec Ottawa sur les coûts et les conséquences sociales engendrés par l'afflux de demandeurs d'asile, croit le ministre fédéral de l'Immigration, Marc Miller. «La réalité, c'est que je n'ai jamais eu l'impression du gouvernement du Québec qu’ils voulaient vraiment ...

26 février 2024

L'ombudsman de la Défense demande aux députés de rendre son bureau indépendant

L'ombudsman de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes demande aux députés de régler un conflit d'intérêts évident et de rendre son bureau indépendant. Gregory Lick a soulevé lundi au comité de la défense de la Chambre des communes que son bureau relève du ministre de la Défense, même s'il est censé superviser ce ministère. M. ...

26 février 2024

Travailleurs de 60 ans et plus: le CPQ lance son projet, avec l'aide de Québec

Le Conseil du patronat du Québec implante son projet visant à favoriser le maintien en emploi des travailleurs de 60 ans et plus, ou leur embauche, avec l'aide d'une subvention de près d'un million de dollars du ministère de l'Emploi. Au cours d'une conférence de presse, lundi à Montréal, la ministre de l'Emploi, Kateri Champagne Jourdain, a ...