Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une crise qui s'intensifie

Aide aux médias : Mathieu Lacombe va rencontrer la ministre Pascale St-Onge

durée 11h00
30 novembre 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Une rencontre aura lieu entre le ministre de la Culture et des Communications, Mathieu Lacombe, et son homologue fédérale Pascale St-Onge à la mi-décembre pour parler de l’aide aux médias. 

Selon M. Lacombe, Québec fait sa part pour soutenir la presse écrite et demande à Ottawa d’aider davantage les médias électroniques. 

Le ministre a expliqué qu’historiquement, le journalisme écrit relevait de Québec, alors que la radio et la télévision étaient dans le giron du fédéral. «Les médias écrits québécois sont les mieux subventionnés en Amérique du Nord», a soutenu le ministre de la Culture et des Communications en mêlée de presse.

«Si Ottawa ne s'occupe pas des médias qui relevaient traditionnellement d'eux, nous on va le faire, mais ça nous prend une entente (...) Il faut évidemment que ça vienne avec des fonds d'Ottawa», a-t-il ajouté. 

Cette rencontre aura lieu alors que la crise des médias ne cesse de prendre de l'ampleur. Durant les audiences du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), mardi, les patrons de Cogeco – qui possède notamment le 98,5 et CKOI – ont évoqué d’éventuelles fermetures de stations de radio. 

Au début du mois de novembre, TVA a annoncé la suppression de 547 postes. Dans la foulée de cette annonce, le ministre Lacombe avait exprimé des réserves sur la loi C-18 du fédéral qui vise à forcer les géants du web à rémunérer les médias. 

«Sur le principe, j'ai toujours appuyé l'idée de C-18, mais je suis toujours resté prudent parce que c'est sûr que la posture qu'a adoptée le gouvernement fédéral, c'est-à-dire d'imposer à Meta ou à Google par exemple, de rémunérer les médias, comme s'ils avaient plus besoin de nous que nous avions besoin d'eux, je trouve que c'est un angle qui peut être débattu», avait-il affirmé à l’époque. 

Quelques minutes après la mêlée de presse du ministre mercredi, CBC révélait qu’Ottawa avait conclu une entente qui avoisinerait les 100 millions $ avec Google pour venir en aide aux médias canadiens. 

Thomas Laberge, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 juin 2024

Les membres du SPGQ ont approuvé l'entente de principe à 95 %

Les employés de la fonction publique représentés par le Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) ont approuvé l'entente de principe avec Québec à 95 %, a annoncé le syndicat vendredi matin. Selon le SPGQ, 83 % de ses 26 000 membres ont participé au vote. L'entente comprend une augmentation salariale de 17,4 % sur cinq ans, ...

20 juin 2024

Les sénateurs adoptent le projet de loi visant à contrer l'ingérence étrangère

Le Sénat a adopté mercredi soir le projet de loi visant à contrer les actes d'ingérence étrangère au Canada. Les sénateurs ont approuvé le projet de loi C-70 après avoir rejeté une proposition d'amendement qui visait à garantir que des innocents ne soient pas pris dans ses filets. Le projet de loi, qui doit maintenant obtenir la sanction ...

19 juin 2024

La Caisse de dépôt et placement contredit Geneviève Guilbault

Contrairement à ce que ne cesse de répéter la vice-première ministre et ministre des Transports, Geneviève Guilbault, ce n'est pas une «grande majorité» des parties prenantes consultées par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans le cadre de son analyse de la mobilité à Québec qui ont parlé de «sécurité économique». En fait, ce ne ...