Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Retour à l'équilibre budgétaire

Hydro-Québec a les moyens de réduire ses dépenses, croit le ministre Fitzgibbon

durée 18h00
18 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Même si elle doit prévoir des milliards d’investissements pour réduire le nombre de pannes et augmenter sa production, Hydro-Québec est en mesure de réduire certaines dépenses afin de contribuer au retour à l’équilibre budgétaire, croit le ministre de l'Économie et de l'Énergie, Pierre Fitzgibbon.

«Il y a toujours moyen, je pense, de réduire et c'est vrai partout au gouvernement», répond le ministre en mêlée de presse à Montréal, lundi, dans le cadre d’un événement organisé par Propulsion Montréal. 

L’effort budgétaire demandé ne viendrait pas mettre en péril les investissements prévus par la société d’État. «C'est sûr qu'à Hydro-Québec, considérant les enjeux de dépenser pour la végétation (couper et émonder les arbres qui risquent de créer une panne), pour le maintien de la sécurité énergétique, les nouveaux projets, on n'ira pas mettre ça en péril», assure-t-il. 

Les sociétés d’État devront identifier l'équivalent de 1 milliard $ sur quatre ans en réduction de dépenses afin de contribuer au retour à l'équilibre budgétaire. La demande vise Hydro-Québec, Loto-Québec, la Société des alcools du Québec (SAQ), la Société québécoise du cannabis et Investissement Québec.

Elles devront réaliser des économies dès l'exercice 2025-2026. Les économies annuelles devraient atteindre 400 millions $ en 2028-2029.

L’effort budgétaire vient à un moment où Hydro-Québec s'est donné l'objectif d'investir près de 100 milliards $ pour augmenter la capacité du réseau d'ici 2035, selon son plan d'action dévoilé en novembre. À cela s'ajoutent des investissements d'entre 45 milliards $ et 50 milliards $ pour améliorer la fiabilité du réseau.

Hydro-Québec veut réduire le nombre de pannes de 35 % d'ici 7 à 10 ans à un moment où les conditions météorologiques défavorables ont entraîné une augmentation du nombre de pannes.

L’exercice budgétaire est «très louable» au moment où Québec doit revenir à l’équilibre budgétaire, croit M. Fitzgibbon. «Je pense que M. (Eric) Girard (ministre des Finances), à juste titre, voulait avoir une approche pour démontrer aux agences de notation qu'on avait un chemin critique pour réduire les déficits.»

Stéphane Rolland, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Ottawa doit préserver ses talents en technologie, selon Anita Anand

La présidente du Conseil du Trésor, Anita Anand, affirme que le Canada doit adopter une approche «nuancée» concernant les réductions d'effectifs dans la fonction publique afin de protéger certains de ses travailleurs en technologie. Mme Anand souligne qu'elle ne veut pas voir le nombre d'experts en cybersécurité ou en approvisionnement diminuer à ...

23 avril 2024

Secteur public: entente entérinée pour les 4000 ouvriers membres du SFPQ

Les ouvriers de la fonction publique québécoise, membres du SFPQ, ont entériné dans une proportion de 63,3 % l'entente de principe qui était intervenue quant au renouvellement de leur convention collective. Ces 4000 ouvriers, qui travaillent au ministère des Transports, dans les pépinières et dans les cuisines de prisons, sont membres du Syndicat ...

19 avril 2024

Ottawa forcera les banques à identifier clairement les remises sur le carbone

Les banques canadiennes qui refusent d'identifier nommément la remise canadienne sur le carbone lorsqu'elles effectuent des dépôts directs forcent le gouvernement à modifier la loi pour les obliger, a soutenu le ministre de l'Environnement Steven Guilbeault. Le ministre Guilbeault prend position après que le budget fédéral de mardi a promis de ...