Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Convention collective

Secteur public: le rejet de la FIQ sera-t-il une opportunité pour les autres?

durée 18h00
15 avril 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Les deux autres syndicats du secteur public qui n'ont toujours pas renouvelé leur convention collective ne craignent pas «d'effet FIQ» sur leur propre négociation, c'est-à-dire de voir leur propre négociation retardée encore, à cause du rejet de l'entente de principe par les membres de la FIQ.

Cela pourrait même représenter une opportunité pour eux, croit le président du Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), Guillaume Bouvrette.

Puisque les membres de la Fédération interprofessionnelle de la santé ont rejeté leur entente de principe, la FIQ devra consulter ses instances et relancer la négociation avec le gouvernement — ce qui prendra du temps.

Certains craignaient que le gouvernement donne priorité à la FIQ, qui a 80 000 membres dans la santé, ce qui aurait repoussé la conclusion de la négociation avec le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) et le SPGQ.

M. Bouvrette rapporte que le Conseil du trésor a fait savoir lundi au SPGQ que le délai avec la FIQ ne devrait pas retarder la négociation avec lui.

«C'est peut-être même une fenêtre d'opportunité pour travailler sur un règlement de nos conventions collectives pour notre groupe de 25 000 professionnels dans la fonction publique», a avancé M. Bouvrette.

Au SFPQ, le président général, Christian Daigle, ne pense «pas du tout» que sa négociation sera retardée par la nécessaire poursuite de la négociation entre Québec et la FIQ.

Lia Lévesque, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Affaires municipales: un projet de loi contre la lourdeur administrative

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, a l’intention de déposer un projet de loi pour réduire la lourdeur administrative de son ministère. Les contraintes administratives coûteraient aux municipalités 328 millions $ par année, selon l’UMQ. Lors de son discours de clôture des assises de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la ...

10 mai 2024

Transport en commun: l'UMQ demande plus de financement du gouvernement fédéral

Confrontée au gouvernement caquiste dans des négociations difficiles pour financer le transport en commun, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) interpelle le fédéral. Au cours d'un sommet sur le transport collectif, qui se déroule vendredi  à Drummondville, le président de l'UMQ, Martin Damphousse, a affirmé qu'on ne parle pas du ...

7 mai 2024

Quatre départs en quelques semaines au cabinet de François Legault

Le premier ministre François Legault perd un quatrième collaborateur en quelques semaines: son directeur des relations médias, Manuel Dionne, qui se joindra à la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ).  Ce départ survient après ceux de Vincent Desmarais, d'Isabelle Lewis et de Sébastien Lauzon, tous des membres de la garde ...