Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La Caisse de dépôt et placement contredit Geneviève Guilbault

durée 12h00
19 juin 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Contrairement à ce que ne cesse de répéter la vice-première ministre et ministre des Transports, Geneviève Guilbault, ce n'est pas une «grande majorité» des parties prenantes consultées par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) dans le cadre de son analyse de la mobilité à Québec qui ont parlé de «sécurité économique».

En fait, ce ne sont qu'environ 70 des 172 parties prenantes consultées (un peu plus de 40 %) qui ont «émis des préoccupations quant à la sécurité des liens commerciaux, du transport de marchandises ou de la redondance des ponts existants», a confirmé mercredi la CDPQ à La Presse Canadienne.

Jeudi dernier, Mme Guilbault a affirmé en conférence de presse avec le premier ministre François Legault, puis lors d'une série d'entrevues, qu'une «grande majorité» des parties prenantes consultées par la CDPQ avait parlé de «sécurité économique».

Le gouvernement Legault évoque depuis une semaine l'argument de la «sécurité économique» pour justifier sa décision de relancer le troisième lien autoroutier Québec-Lévis.

«Beaucoup, beaucoup, beaucoup de gens, (...) une grande majorité de ces gens-là ont fait valoir une inquiétude sur la redondance, la possibilité d'avoir une alternative au pont Pierre-Laporte», a déclaré Geneviève Guilbault sur les ondes de Radio-Canada, jeudi dernier.

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


11 juillet 2024

Le Canada signe un «pacte de glace» avec la Finlande et les États-Unis

De hauts responsables des gouvernements canadien et américain affirment qu'un nouvel accord trilatéral avec la Finlande aidera les alliés à construire des brise-glaces pour protéger l'Arctique. Le «pacte de glace», comme on l’appelle, vise à renforcer les capacités de construction navale des trois pays afin de dissuader les ambitions russes et ...

10 juillet 2024

Loi 21: le juge Mahmud Jamal accepte la demande de Québec de se récuser

Le juge de la Cour suprême du Canada Mahmud Jamal a accepté de se récuser dans le dossier de la contestation judiciaire de la loi 21 sur la laïcité de l’État, comme le demandait le procureur général du Québec. Dans une lettre datée de mardi, rapportée d'abord dans les médias de Québecor, le juge Jamal soutient qu'il n'existe «aucun fondement ...

8 juillet 2024

Les scrutins à l'étranger rendent peu probables des élections anticipées au Canada

Le premier ministre Justin Trudeau a fait tourner les têtes à l'international en 2021 lorsqu'il a convoqué des élections anticipées en pleine pandémie de COVID-19. Il avait alors fait ce pari pour tenter de s'assurer une majorité libérale à un moment où tout semblait incertain. Et bien que le pari ait échoué, les Canadiens ont confié à M. Trudeau ...