Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 novembre 2018 - 10:42 | Mis à jour : 12:00

La grève se poursuit chez Postes Canada

Par Salle des nouvelles

Alors que les négociations sont en cours, le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) poursuit la grève dans la région de Sorel-Tracy. Depuis le 22 octobre, les grèves tournantes du STTP ont interrompu les opérations de Postes Canada dans plus de 50 collectivités partout au Canada. 

Ainsi, il n’y aura pas de service de livraison ni de ramassage de courrier ou de colis dans les zones touchées pendant que le syndicat poursuit la grève. 

Via un communiqué, Postes Canada soutient mettre tout en œuvre pour réduire au minimum les incidences sur le service à la population, mais l’intensification des grèves par le syndicat a causé l’interruption des activités dans trois des plus importants établissements de traitement du courrier, soit Toronto, Vancouver et Montréal, pendant 48 heures.

Ensemble, ces trois établissements traitent un million de colis et de paquets chaque jour pour les collectivités de partout au pays et sont essentiels aux activités de au réseau national intégré.

Des remorques remplies de colis, de paquets et de courrier en attente d’être déchargées pour que les articles soient traités s’accumulent à Toronto, Vancouver et Montréal. Plusieurs autres arrivent chaque jour. Par conséquent, les clients pourraient voir des retards de plusieurs jours.

Négociations 

Le médiateur spécial nommé par le gouvernement fédéral a rejoint les parties sur les lieux de négociation le mercredi 24 octobre et leur apporte son aide pour qu’elles arrivent à une entente négociée. Postes Canada maintient son engagement envers le processus de négociation. 

La Société a présenté au STTP des offres significatives qui comprennent des augmentations de salaire, la sécurité d’emploi et des avantages sociaux améliorés, et n’a demandé en retour aucune concession.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.