Publicité

9 octobre 2020 - 06:00

Coaching professionnel

Elle démarre son activité en pleine crise de la COVID-19 pour favoriser le développement entrepreneurial des femmes

Par Salle des nouvelles

Audrey Mollard est une jeune mère dans la trentaine qui met du cœur dans ce qu’elle fait. Récemment arrivée dans la région de Sorel-Tracy, elle veut s’impliquer dans les domaines de la communication et du marketing pour mettre en avant des structures locales. Frappée de plein fouet par la crise de la COVID-19, elle perd ses deux contrats d’emploi alors qu’elle vient tout juste d’arriver dans le pays et qu’elle n’a pas encore eu le temps de forger son réseau relationnel...

Titulaire d’une maîtrise en communication, d’une maîtrise en prévention à la santé et diplômée en 2019 en coaching à l’Institut des Neurosciences Appliquées de Paris, elle avait pour projet de lancer son entreprise dans l’accompagnement, d’ici quelques années, le temps de se lancer en affaires, de découvrir la culture québécoise et de faire ses preuves. Mais le contexte en a décidé autrement.

La crise de la COVID-19, un catalyseur d'opportunités

« Il a fallu faire des choix rapides et se positionner rapidement pour rebondir face à cette crise que personne n’aurait pu prévoir, explique-t-elle. J’avais au fond de moi cette terrible envie de lancer mon activité de coaching à mon compte, mais je pensais que c’était encore trop tôt, qu’il me fallait dans un premier temps découvrir le pays et ses habitants. La COVID-19 a accéléré le processus. Je vois maintenant cette crise comme un réel vecteur d’opportunité qui m’a donné la force de franchir le pas de l’entrepreneuriat. Je me rends compte aujourd’hui que nous sommes nombreux à avoir opéré ce type de choix ».

AM Coaching Pro voit donc le jour le 15 septembre avec un site Web flambant neuf et des programmes complets d’accompagnement pour soutenir les femmes dans le lancement de leur projet entrepreneurial.

Cibler une clientèle féminine pour qu'elles osent se lancer

Au Québec, 16,7 % des femmes ont l’intention de se lancer en affaires et seuls 7,5 % des femmes adultes effectuent des démarches pour créer ou reprendre une entreprise

« Mon rêve est que les femmes osent franchir le pas de l’entrepreneuriat et qu’elles passent au-delà des blocages qui freinent la mise en place de leur projet d’entreprise, précise Audrey Mollard. En approfondissant le sujet, je me suis rendu compte qu’elles étaient confrontées à des problématiques spécifiques, différentes de celles des hommes, telles que la peur de prendre des risques financiers, la conciliation vie professionnelle et vie de famille ou encore la difficulté à se mettre en avant et faire face à la compétition, entre autres ».

Aider les autres à acquérir des compétences

En outre, selon une étude française publiée par Dell et l’Institut pour le futur, 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore. Pour Audrey Mollard, cette statistique montre que nous avons, tous et toutes notre place dans le système et qu'il faudra innover et créer de nouveaux concepts et métiers dans les années à venir.

« En tant que coach, je souhaite avant tout aider chaque personne à acquérir et développer ses compétences personnelles pour qu’elle trouve un métier aligné avec celle qu’elle est vraiment. En effet, je suis convaincue que plus on œuvre dans un secteur qui a du sens et qui résonne au plus profond de nous et plus nous aurons la possibilité d’atteindre le succès et faire rayonner nos produits et services au plus grand nombre », s’exclame-t-elle avec entrain.

Audrey Mollard est une jeune femme dynamique, souriante et persévérante qui veut aider les autres. Mère d’une petite fille en bas âge, enceinte, récemment immigrée et nouvellement entrepreneure, elle montre par son exemple qu’il est possible d’être une femme entrepreneure
malgré les contraintes.

» Pour visiter son site web : www.am-coaching-pro.com ou la retrouver sur les réseaux sociaux (Facebook et LinkedIn) où elle publie régulièrement des articles sur ses deux sujets de prédilection : l’entrepreneuriat féminin et le leadership féminin.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.