Publicité

1 juillet 2021 - 11:00

Fête du Canada

Devrait-on annuler les célébrations de la fête du Canada en soutien aux communautés autochtones ?

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Dans la foulée de la découverte des restes d’enfants autochtones à Kamloops en Colombie-Britannique, et plus récemment des 751 tombes anonymes près de Marieval en Saskatchewan, des voix s’élèvent un peu partout au pays et demandent l’annulation des célébrations de la fête du Canada.

Plusieurs municipalités au pays ont déjà décidé de ne pas fêter le Canada cette année en raison des récents événements mettant la lumière sur le sort qu’ont connu les membres des communautés autochtones, entre autres dans les pensionnats de l’église catholique par le passé.

Des mouvements de solidarité aux quatre coins du pays ont été lancés dans les deux derniers mois afin d’apporter du support à ces derniers. Célébrer le Canada, à la lumière de ces choquantes découvertes, peut paraître illogique pour certains.

Le premier ministre, Justin Trudeau, a d’ailleurs évoqué, en conférence de presse vendredi dernier, l’idée que le 1er juillet serait une occasion cette année pour réfléchir à la réconciliation et aux relations avec les autochtones.

« Je pense que cette fête du Canada, ce sera un moment de réflexion sur ce que nous avons accompli en tant que pays, mais aussi sur ce que nous devons faire de plus », a-t-il indiqué.

Bien que cette journée soit plus ou moins célébrée au Québec, il reste que le mouvement pourrait affecter certaines municipalités dans la province, surtout depuis la révélation que des sœurs québécoises auraient été impliquées dans le pensionnat de Marieval.

Néomédia vous demande donc cette semaine votre opinion sur la tenue des célébrations de la fête du Canada, afin de soutenir les communautés autochtones, en répondant au sondage disponible ici.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Sorel-Tracy Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Sorel-Tracy Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.