X
Rechercher
Publicité

Une hausse inquiétante

Des chiens malades dans la région

durée 07h00
21 octobre 2021
Benjamin Richer
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Benjamin Richer, Journaliste

Certains vétérinaires de la région constatent une hausse des cas de leptospirose, une maladie d'origine bactérienne qui touche principalement les chiens. Cette maladie est mortelle chez l’animal et peut se transmettre à l’humain. 

Même si aucune donnée ne montre une réelle augmentation des cas de leptospirose régionalement, certains vétérinaires et citoyens ont mis en garde la population de ce phénomène sur les réseaux sociaux dernièrement.

Chez le chien, la bactérie se contracte essentiellement dans la nature de manière orale en buvant de l’eau stagnante. Elle provient de l’urine des animaux sauvages qui en sont porteurs.

La maladie peut toucher plusieurs organes. La déficience rénale aiguë et la gastro-entérite hémorragique sont les problèmes les plus souvent rencontrés. Si le chien n’est pas traité, ces symptômes peuvent mener à sa mort.

Éviter de perpétuer le cycle

La leptospirose peut également se transmettre à l’humain et provoquer des troubles de santé notables, dont de la fièvre, des douleurs musculaires, des problèmes de foie et même une jaunisse selon le Dr Gaston Rioux, porte-parole de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec. « C’est quand même assez sévère chez l’humain », indique-t-il. 

C’est pourquoi ce dernier recommande fortement la vaccination chez le chien. « Elle est sécuritaire, apporte peu d’effets secondaires et le vaccin est approuvé depuis nombre d’années. [...] C'est un bon moyen de couper le cycle entre l’animal sauvage, notre chien et nous », ajoute-t-il. 

Le vaccin fait souvent partie de la vaccination de base, mais certains vétérinaires ne l’offrent que si le maître prévoit sortir fréquemment son animal. M. Rioux recommande malgré tout de le prendre puisque s’il l’attrape, les traitements peuvent être particulièrement coûteux comparativement au vaccin. 

Concernant la possible hausse des cas, ce dernier n’ose pas s’avancer sur les causes potentielles. « Il faut voir si ce nombre d’augmentations de cas correspond à une diminution du nombre de chiens vaccinés », émet-il comme hypothèse. 

Même si la leptospirose a une plus forte prévalence durant l’été, le Dr Gaston Rioux rappelle que tout comme chez l’humain, les chiens peuvent contracter d’autres maladies saisonnières et les transmettre entre eux, notamment dans les parcs à chien. 

Ainsi, dès que des symptômes apparaissent chez l’animal, il est recommandé de consulter un vétérinaire.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


26 mai 2022

Variole simienne: la Santé publique explique les mesures à prendre

Le Dr Luc Boileau a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour venir expliquer aux citoyens comment reconnaître la variole simienne ou communément appelée variole du singe et quelles mesures devrait-on prendre.  Il a débuté en mentionnant que nous étions loin de la contagiosité et de l’ampleur de la COVID-19, mais qu’il était bon de ...

26 mai 2022

Pénurie de main-d’œuvre en protection de la jeunesse en Montérégie

Préoccupée par le manque de main-d’œuvre dans les établissements du centre jeunesse de la Montérégie à la veille de la période estivale, l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) tend la main au CISSS de la Montérégie-Est afin de mettre en place des solutions novatrices contribuant à attirer et à ...

21 mai 2022

La traditionnelle fête québécoise des arbres célèbre ses 140 ans

 En cette année 2022, le Mois de l’arbre et des forêts célèbre son 140e anniversaire. En effet, c’est en 1882 qu’a été instaurée la tradition québécoise de célébrer les arbres dans toute la province.  Le 27 mai 1882, plus exactement, le lieutenant-gouverneur de l’époque, l’Honorable Théodore Robitaille, proclame dans la Loi sur les terres et ...