X
Rechercher
Publicité

Au Québec

Réduction graduelle de l'usage du mazout pour le chauffage résidentiel

durée 08h00
18 novembre 2021
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par La Presse Canadienne

Dès le 31 décembre prochain, l’installation d’un appareil de chauffage au mazout dans les nouvelles constructions sera interdite au Québec.

Un règlement édicté par le gouvernement du Québec ajoute que deux ans plus tard, soit à compter du 31 décembre 2023, l’installation d’un appareil de chauffage au mazout et le remplacement d’un tel appareil par un appareil de chauffage fonctionnant au moyen d’un combustible fossile dans les bâtiments existants seront interdits.   

Les propriétaires qui devront faire la conversion vers une énergie renouvelable pourraient bénéficier d’une aide financière.  

Le règlement interdira également la réparation des appareils de chauffage de plus de 20 ans et celle des chauffe−eau de plus de dix ans fonctionnant au mazout.   

Près de 200 000 ménages québécois possèdent encore un appareil de chauffage au mazout, selon le gouvernement. Le chauffage représente plus de 60 % de la consommation d’énergie d’une habitation et, donc, une proportion importante de son empreinte carbone.   

Québec croit que les mesures annoncées mercredi contribueront à l’atteinte de la cible de réduction de 50 % des émissions de gaz à effet de serre liées au chauffage des bâtiments au Québec à l’horizon 2030.  

Les systèmes de chauffage au mazout résidentiels génèrent environ un million de tonnes de CO2 par année, soit l’équivalent des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 300 000 véhicules légers, selon le gouvernement. De plus, le mazout génère, par sa combustion, de l’oxyde d’azote, du dioxyde de soufre ainsi que des particules fines.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 17h00

Donnez un « coup de pouce vert » aux espèces indigènes dans votre voisinage

À l’approche de la belle saison, nombre de personnes préparent l’aménagement de leurs arrière-cours, plates-bandes, jardins et balcons. Dans la foulée de populaires campagnes de sensibilisation telle que « En mai, laissez pousser » des deux printemps derniers, incitant le public à offrir des vacances à leur tondeuse, Conservation de la nature ...

18 mai 2022

La reprise des voyages et les mesures sanitaires ne font pas bon ménage aux aéroports

Il y a tellement de vols qui arrivent de l’étranger dans les aéroports canadiens que les voyageurs doivent parfois attendre dans l’avion pendant plus d’une heure après l’atterrissage parce qu’il n’y a pas assez de place dans l’aérogare pour contenir les files d’attente, déplore le Conseil des aéroports du Canada. L’organisme blâme les mesures ...

18 mai 2022

La CMM lance une plateforme de participation et une consultation sur les Montérégiennes

Afin d’encourager la participation citoyenne dans le cadre de ses divers projets et processus décisionnels, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) lance une plateforme participative ainsi qu’une première démarche de consultation en ligne portant sur les collines Montérégiennes et d’Oka. Accessible via le site Web de la CMM, cette ...