Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Le pic d'hospitalisations est atteint

durée 15h36
20 janvier 2022
Gabrielle Denoncourt
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le premier ministre du Québec a annoncé cet après-midi, lors d’une conférence de presse, que l’on venait d’atteindre le pic d’hospitalisations.

Cependant, aucun assouplissement n’est encore envisagé pour l'instant.

Selon François Legault, cette étape est une bonne nouvelle avec quatorze hospitalisations de moins, mettant le nombre à 3 400.

« Si l’on reste à ce niveau, on n’aura pas besoin d’appliquer ce que certains ont appelé le plan B. C’est-à-dire de revoir la qualité des soins, la façon dont les soins sont donnés », poursuit-il.

Maintenant, la Santé publique peut prévoir une baisse, mais il ne faut pas oublier que nous avons atteint le pire de la pandémie et que les employés de la santé sont plus que surchargés. Le premier ministre a mentionné qu’il y avait à l’heure actuelle 12 000 membres du personnel absents.  C’est pour cette raison que pour l’instant « on ne peut pas se permettre d’assouplir les mesures ».

Rapport concernant les CHSLD

Le rapport Castonguay a été déposé cette semaine. Il se penchait sur la situation des CHSLD en mars 2020. François Legault a fait une brève énumération de certains points.

Depuis plusieurs années, le manque d’employés, le manque de patron et les systèmes d’information dépassés dans les établissements sont pointés du doigt. Il veut prendre sa part de responsabilité, mais considère que des changements ont déjà été apportés, dont l’ajout de 8 000 préposés aux bénéficiaires.

La vaccination
Pour le gouvernement, la clé pour s’en sortir demeure la vaccination. D’ailleurs le taux de vaccination de la 3e dose de la population la plus vulnérable, les 60 ans et plus, est à 72 %.

De plus, il a désigné le ministre Lionel Carmant de mettre en place un programme pour atteindre les 565 000 adultes qui n’ont pas encore reçu leur première dose. Également, le premier ministre invite les gens à appeler pour devancer leur rendez-vous pour la 3e dose.

En se basant sur les chiffres de l’INSPQ sur la surmortalité, M.Legault indique que de janvier 2021 à septembre 2021 le Québec est en Amérique du Nord l’endroit ayant le plus faible nombre et que cela serait dû aux consignes sévères mises en place depuis deux ans.

À lire également : 
Les CHSLD deviennent un «enjeu nommé» qu'à partir du 11 mars 2020
Pas d'assouplissements à l'horizon

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 février 2024

Rappel du vaporisateur nasal APO-Mometasone

La société pharmaceutique Apotex rappelle deux lots d'un vaporisateur nasal sur ordonnance en raison d'une possible contamination bactérienne. Le vaporisateur nasal APO-Mometasone est prescrit pour les symptômes d'allergies nasales chez les enfants, pour la sinusite chez les patients âgés de 12 ans et plus et pour les polypes nasaux chez les ...

19 février 2024

Le nombre de sans-abris pourrait diminuer si leur revenu augmentait, dit une experte

Les personnes bénéficiant de programmes gouvernementaux de soutien au revenu se retrouvent de plus en plus souvent dans des tentes ou des campements de sans-abris, ont déclaré des travailleurs communautaires qui ont applaudi le récent appel de la défenseure du logement du Canada à augmenter les salaires minimums et les taux d'aide sociale. Colin ...

16 février 2024

Des additifs alimentaires augmenteraient le risque de cancer

La consommation de certains additifs alimentaires utilisés pour améliorer la texture des produits et prolonger leur durée de conservation serait associée à un risque accru de cancers, prévient une étude publiée par des chercheurs français de premier plan. Regroupés au sein de l’Équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle, les chercheurs ...