Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Sondage Ipsos Je−Dis

Les Canadiens inquiétés par l'inflation la plus élevée en trois décennies

durée 12h00
22 janvier 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Un sondage commandé par RBC révèle que pour la première fois en plus de dix ans, l’inflation au Canada constitue l’un des trois principaux soucis que les Canadiens éprouvent à l’égard de leur retraite.  

Le sondage réalisé sur la plateforme en ligne Ipsos Je−Dis démontre aussi que l’inflation élevée limite la capacité des Canadiens à épargner davantage, car elle continue d’entraîner une hausse de la charge des dépenses fixes, un obstacle important à l’épargne.  

Statistique Canada a signalé mercredi que l’inflation a atteint en décembre son plus haut niveau en 30 ans. En effet, l’Indice des prix à la consommation (IPC) a grimpé de 4,8 % le mois dernier sur une base annuelle, et sur une base annuelle moyenne, l’IPC a augmenté de 3,4 % en 2021, sa croissance la plus rapide depuis celle de 5,6 % relevée en 1991.   

Le sondage démontre que les Canadiens souhaitent se recentrer sur leur avenir financier. Ainsi, après sept ans de tendance à la baisse avec un creux historique de 46 % l’an dernier, les régimes enregistrés d’épargne−retraite (REER) ont rebondi, car 53 % des Canadiens en ont maintenant. De plus, un plus grand nombre de Canadiens détiennent des fonds communs de placement: 36 % contre 30 % l’an dernier.  

Le pourcentage de Canadiens qui se constituent un portefeuille de placements est passé de 25 % l’an dernier à 28 % cette année et ce sont les jeunes investisseurs âgés de 25 à 34 ans qui démontrent le plus d’intérêt pour la constitution d’un tel portefeuille. 

Lorsque les répondants du Québec sont interrogés sur leurs principales préoccupations concernant les finances à la retraite, ils sont ceux parmi tous les Canadiens à être les plus nombreux, à 52 %, à craindre de ne pas avoir suffisamment d’épargne. Et à 42 %, ils sont aussi les plus préoccupés sur leur capacité à maintenir leur niveau de vie et les plus nombreux à manifester des inquiétudes à propos des coûts des soins de santé, à 31 %.  

Et quand les sondeurs ont demandé aux Canadiens s’ils avaient un plan financier, ce sont les répondants du Québec qui ont été les moins nombreux à indiquer qu’ils en avaient un, à 44 %.   

Le sondage a été réalisé auprès de 2000 Canadiens d’âge adulte. Les résultats sont considérés exacts à plus ou moins 2,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...

23 septembre 2022

Trudeau et Poilievre s'affrontent dans de premiers échanges en Chambre

Le premier ministre Justin Trudeau et le nouveau chef de l'opposition officielle, Pierre Poilievre, ont opposé leurs visions sur les meilleures façons de lutter contre la hausse du coût de la vie, jeudi, au cours de premiers échanges en période des questions aux Communes. Le leader conservateur a réitéré ses demandes que les libéraux annulent ...

15 septembre 2022

Le Québec aura un jour de deuil pour les funérailles de la reine, mais pas férié

Le gouvernement du Québec a confirmé mercredi soir, avec l'adoption d'un décret, que lundi prochain sera un jour de deuil à l'occasion des funérailles d'État de la reine Élisabeth II, mais qu'il ne sera pas férié comme pour les fonctionnaires fédéraux. Par voie de communiqué mercredi soir, le gouvernement a indiqué que cette journée de deuil se ...