Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La réponse des citoyens a été positive, selon RECYC-QUÉBEC

Consigne : les projets pilotes prolongés jusqu’à la fin mars

durée 11h00
24 janvier 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

RECYC-QUÉBEC a rendu public le rapport de mi-parcours des sept projets pilotes démarrés le 31 juillet dernier dans le cadre de l'avancement des travaux de modernisation et d'élargissement de la consigne.

Ce rapport intérimaire a été transmis au consortium qui réunit les producteurs de boissons et les détaillants qui sont au cœur de l'opération de ces projets.

Bien que ces derniers mois aient permis d'acquérir bon nombre d'informations, les projets pilotes qui devaient se terminer à la fin janvier seront prolongés jusqu'au 31 mars 2022, notamment pour permettre de tester les équipements sur toute la période hivernale et pour compenser le manque de données occasionné par les mois de pandémie.

Les nouvelles données recueillies viendront ainsi alimenter davantage les travaux entourant la transition vers un système modernisé.

RECYC-QUÉBEC, qui a déjà investi 1,3 M$ pour la mise sur pied des projets pilotes, soutiendra leur prolongement à hauteur de 175 000 $.

Rappelons que les projets pilotes consistent à tester des concepts novateurs avec des configurations différentes en fonction notamment de la densité de population, et ce, en visant la récupération des contenants de boissons qui seront consignés par la réglementation à venir.

Indicateurs de performance

Une vingtaine d'indicateurs de performance ont permis de recueillir des données importantes en matière d'acceptabilité sociale et de performance environnementale, opérationnelle et financière. Toutes ces données contribueront au développement d'un système optimal.

Déjà, les quelques mois d'opération ont permis de constater la réponse positive des citoyens qui ont participé en grand nombre en rapportant leurs contenants; près de 8,5 millions de produits ont en effet été rapportés dans les points de retour et leur excellente qualité a été constatée avec un taux de contamination sous les 3 %.

Des mesures concernant l'information aux citoyens et l'expérience client restent à être peaufinées. En effet, la participation de la population est cruciale à l'atteinte des cibles de récupération et les efforts en ce sens devront être décuplés à l'échelle de la province, mais aussi localement.

« Je tiens à remercier les citoyens, les détaillants, les producteurs de boissons et les municipalités du Québec qui ont contribué à cette étape importante devant nous mener vers un système de consigne moderne et élargi, souligne Benoit Charette, le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Chaque projet pilote nous apporte son lot d'apprentissages et de données qui contribueront à l'atteinte d'un objectif global, soit celui de nous doter d'un système de consigne accessible, efficace et performant. »

« Nous avons tous énormément appris au cours des six premiers mois d'essai et nous avons atteint un objectif essentiel, soit de recueillir des informations stratégiques pour continuer d'avancer dans le plan de modernisation et d'élargissement de ce système qui traitera plus de 4 milliards de contenants, ajoute Sonia Gagné, présidente-directrice générale de RECYC-QUÉBEC. La poursuite des projets pilotes nous permettra de continuer de mesurer, d'impliquer les intervenants régionaux et d'augmenter la performance environnementale et opérationnelle des différents pilotes. »

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


20 février 2024

Rappel du vaporisateur nasal APO-Mometasone

La société pharmaceutique Apotex rappelle deux lots d'un vaporisateur nasal sur ordonnance en raison d'une possible contamination bactérienne. Le vaporisateur nasal APO-Mometasone est prescrit pour les symptômes d'allergies nasales chez les enfants, pour la sinusite chez les patients âgés de 12 ans et plus et pour les polypes nasaux chez les ...

19 février 2024

Le nombre de sans-abris pourrait diminuer si leur revenu augmentait, dit une experte

Les personnes bénéficiant de programmes gouvernementaux de soutien au revenu se retrouvent de plus en plus souvent dans des tentes ou des campements de sans-abris, ont déclaré des travailleurs communautaires qui ont applaudi le récent appel de la défenseure du logement du Canada à augmenter les salaires minimums et les taux d'aide sociale. Colin ...

16 février 2024

Des additifs alimentaires augmenteraient le risque de cancer

La consommation de certains additifs alimentaires utilisés pour améliorer la texture des produits et prolonger leur durée de conservation serait associée à un risque accru de cancers, prévient une étude publiée par des chercheurs français de premier plan. Regroupés au sein de l’Équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle, les chercheurs ...